le vieux monde qui n'en finit pas

17 décembre 2017

Hotties Reading 501

marilyn 1950 ed clark

Marilyn Monroe 1950 (photo Ed Clark)

[merci Shige]

Posté par charles tatum à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 décembre 2017

Lectures pour tous : Yann Dedet [et jean-François Stévenin]

Avec Granel, on va voir pour la sixième fois notre film préféré, "Macadam à deux voies" (« Tu peux me masser ici ? » demande pour l’éternité James Taylor à Laurie Bird, « j’ai un petit muscle qui saute. »), et puis on rentre confirmer l’enfant, tranquilles. Stévenin reste dans la salle jusqu’aux aurores, il souffre, il est aux anges.

[Yann Dedet, Le point de vue du lapin. Le roman de "Passe Montagne", POL, 2017]


Lecture recommandée en attendant la ressortie, début 2018, des trois films de Stévenin - et celle, plus hypothétique, du formidable "Pays du chien qui chante" de Yann Dedet.

 

dedet

Posté par charles tatum à 16:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 décembre 2017

Eloge des échecs

La photo (Eve Babitz, 20 ans face à Marcel Duchamp, 76 ans, [à droite]) est connue. Elle date de 1963. Elle orne la une du numéro daté du 16/12/2017 de La Quinzaine littéraire – numéro en partie consacré au jeu d’échecs.

Une célèbre chroniqueuse, dont on croit savoir qu’elle prépare pour un quotidien du matin un dossier assassin sur les échecs, affirme que cet exercice ludique et mental pluri-centenaire n’est qu’un prétexte entretenu par de vieux dégoûtants (Michelangelo Antonioni lui-même y aurait joué jusqu’à un âge avancé) obsédés par les pissotières, qui ne pensent qu’à lorgner la poitrine des jeunes filles. [Souhaitons que Facebook apprécie suffisamment le grand Marcel pour ne pas faire disparaître l'image, car je l'y ai déposée.]

eve et marcel

LIEN

Posté par charles tatum à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Lectures pour tous : Anne F. Garréta

b0333591f2

« Mais on manquait d’ennemis. On a fait effort, Angélique et moi, pour en trouver.
Les gosses du village, depuis l’an dernier, soit y z’étaient devenus pédés, soit y s’méfiaient.
On a bien essayé d’aller en vélo inviter ceux du village d’à côté à venir se foutre sur la gueule avec nous.
On les a même provoqués.
Poulette les a traités.
De Brits, de brocs, de Boches, de broutards et de brochets mutants.
De catins vermifuges, de pigeons boiteux, de moules à voiles, de nouilles de flanelle, de phoques à vapeur, de boyaux de chats désaccordés et de roupettes de chansonniers.
De singes pelés, de gniards cannelés, d’effulgentes trépidations, d’omelettes norvégiennes, de peigne-culs pouillards, de morve de dinde glabre et de cruchons cagouillards.
Mais soit y manquaient de vocabulaire, soit notre réputation nous précédait et y z’ont pas mordu à l’hameçon. »

« Clystère et foutre de nonne. »

Anne F. Garréta, Dans l’béton, Grasset 2017

Posté par charles tatum à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 décembre 2017

Cent un ans

Charles Tatum, le seul, le vrai, a eu 101 ans hier. Ce qui me laisse de la marge.

 

kirk douglas

 

 

Posté par charles tatum à 12:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 décembre 2017

Homme-Sandwich

Eh bien quoi... ?

Me voici devenu homme-sandwich pour l'excellente revue de cinéma Bref
[et son site de streaming BREFCINEMA].

Fier comme un bar-tabac.
Mon nom sur l'affiche ! Maman se rengorge.
Je suis aussi célèbre que n'importe quelle plume du Figaro-Monde ou des InrocksObs. 
Est-ce que ça me vaudra comme aux autres, un pass Navigo illimité et des entrées au Grand Rex ?

affiche bref 122ok (1)

L'image est l'oeuvre © du photographe Jimmy Marble, qui réside à Los Angeles et ICI

Merci à Sylvie Delpech et à Jacques Kermabon

Posté par charles tatum à 15:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 décembre 2017

Hotties Reading 500

room and dame

Posté par charles tatum à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 décembre 2017

Les 87 ans de l'oncle Jeannot

L'oncle Jeannot, ce "vieux metteur en scène qui fait des jeunes films", a eu 87 ans ce matin.

oncle jeannot

Posté par charles tatum à 03:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2017

La statue de Jean-Claude Van Damme

Soupçonné d'avoir triché avec le fisc, Jean-Claude Van Damme pourrait être privé de la statue élevée en son honneur il y a cinq ans dans un parc d'Anderlecht. C'est ce que souhaite en tout cas un élu démo-chrétien de cette commune bruxelloise. Heureux qu'il n'ait pas regardé sa secrétaire de travers. On lui aurait retiré son passeport belge ? Vite, JCVD for president !

jcvd

Posté par charles tatum à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 novembre 2017

Hotties Reading 499

ealing 2

Deux photogrammes issus de Cinq perles de la comédie anglaise.
Ce coffret de DVD vient de sortir chez Tamasa. On y trouve :

Hue and Cry (Charles Crichton 1947)
The Magnet (Charles Frend 1950)
The Happies Days of of Your Life (Frank Launder 1950)
School for Scoundrels (Robert Hamer 1960)
Heavens Above ! (John & Roy Boulting, 1963)

Notre amie Charlotte Garson y a prêté la main.

ealing 1

Posté par charles tatum à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 novembre 2017

Symposium à Sintra : Art et subversion

Cela se passera demain et samedi dans le cadre du Lisbon & Sintra Film Festival [LEFFEST].

Un débat qu’on espère plein de peps et de succulentes provocations :

« L’art peut-il encore être subversif ? »

Mise en musique de Marie-Laure Bernadac et Bernard Marcadé.

Avec Adolfo Luxúria Canibal, Bette Gordon, Deborah de Robertis, Geneviève Fraisse et Noël Godin (vendredi, 15h00) ;

Antoine d’Agata, Donatien Grau, Laure Adler et Raquel André (samedi, 11h00).

CLIC

Futurism, dada, surrealism, situationism: the western 20th century has made of subversion (political, social and aesthetic) an inescapable fact in thought, art and action. We have to agree: subversion has become one of the compulsory figures of our time. This idea has ended up setting a precedent, to the point of being taken up and incorporated into every «power structure» (market, publicity, cultural and museum institutions), including the worst ones (neo-fascisms, fundamentalisms). «Se vogliamo che tutto rimanga come è, bisogna che tutto cambi.» This formula from The Leopard sounds in this context like a warning.

The symposium will try to question the ins and outs of this «resurgence/recovery». Above all, it will try to see, through contemporary practices (theoretical, cinematic, novelistic, artistic), if it is still possible today to foresee and to promote an artistic thought and action by bringing into play certain intensities that rebel against all forms of authoritarianism.

robertis 2

Posté par charles tatum à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

22 novembre 2017

Ouverture du 39e F3C Nantes

newslider_f3c2017-785x430

Comme nul ne l'ignore, la 39e édition du festival des Trois Continents de Nantes (et satellites)

vient de démarrer.

F3C 2017

 

LIEN

 

 

Posté par charles tatum à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 novembre 2017

Hotties Reading 498

hr nuits blanches

Astrid Adverbe, Paul Vecchiali, Pascal Cervo sur le tournage de Nuits blanches sur la jetée

Posté par charles tatum à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Que reste-t-il de nos amours ? (à l'écran)

Très heureusement inspiré par le petit livre (passionnant au demeurant) de Guillaume Coudray, le bras armé de la nation a décidé de frapper vite et fort. Françoise Nyssen aurait entamé des pourparlers avec les instances décisionnelles des professions de cinéma (réalisateurs, scénaristes, traiteurs). Il sera bientôt interdit aux personnages des films français de manger de la charcuterie. Après l’interdiction du tabac et des blagues salaces, il ne leur restera que le pinard et le cognac, valeurs sûres de la République. Mais pour combien de temps ?

charcuterie

Posté par charles tatum à 11:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 novembre 2017

Rose pourquoi, Jean-Paul Civeyrac

[Le livre du jour] Rose pourquoi, Jean-Paul Civeyrac 2017, POL "Trafic" 120 p. 13 €.

Un livre de cinéma qui parle de cinéma à travers le filtre du plaisir et de l'émotion, c'est rare. [Cela nous change des matulus de l'histoire, de l'analyse et de la glose universitaire.] S'il est admirablement écrit, d'une plume frémissante, par un cinéaste lui-même trop rare, c'est encore mieux.

« Une nuit, par hasard, je vis à la télévision quelques minutes d’un film inconnu qui firent sur moi une impression très forte et durable. Identifiant ce film une dizaine d’années plus tard, et retrouvant à sa vision quelque chose de l’émotion qui s’était emparée de moi la première fois, j’eus la conviction qu’en essayant de comprendre quelle pouvait bien être sa nature exacte, peut-être allait-il éclaircir ce qui faisait à mes yeux toute l’importance et la spécificité du cinéma. C’est ainsi qu’est né ce livre : récit détaillé d’une expérience concrète, il tente d’expliciter pourquoi une apparition – celle de Rose Hobart dans une scène de Liliom de Frank Borzage – fut à ce point à la fois bouleversante et éclairante. »

 

Liliom-1930-2

Posté par charles tatum à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 novembre 2017

Monte Hellman and Co. : photo de famille

ph nicole panterLaurie Bird, Jared Hellman, Melissa Hellman, 1972

© Nicole Panter

Posté par charles tatum à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 novembre 2017

Deux westerns de Monte Hellman chez Criterion

Ça vient de sortir. Remarquable à tous points de vue. Encore un coup de chapeau à Criterion.

Où l'on se dit que décidément, "restauration" n'est pas un vain mot quand on veut s'en donner la peine.

MH a prêté la main à ce travail-ci. Il me déclarait l'autre jour que pour la première fois depuis 1967, il voyait dans la présente version de "Ride in the Whirlwind" ("L'Ouragan de la vengeance", ici) les couleurs qu'il avait voulu y mettre. Bonus du bonus : Bill Krohn est là, dans une conversation avec Monte Hellman.

[Ceci n'est pas une pub.]

criterion mh

Posté par charles tatum à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 octobre 2017

Hotties Reading 497

vlcsnap-2017-10-15-14h00m21s539

Pierre Creton dans Va, Toto !, Pierre Creton 2017

Posté par charles tatum à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 octobre 2017

GO WEST !

Cette fois, ça y est.

Go West !

keaton super go west

Posté par charles tatum à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

On the road again, ou presque

Nous sommes presque parés. "On the road again"

thumb up

Posté par charles tatum à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,