le vieux monde qui n'en finit pas

26 juin 2016

Dernier avis avant canicule

Que les juillettises se le tiennent pour dit.

marsault

Posté par charles tatum à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 juin 2016

Hotties Reading 443

vlcsnap-2016-06-19-20h21m50s354

Babysitter, Todd Solondz 1984

Posté par charles tatum à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2016

"Flying Home", Jean-Baptiste Illinois Jacquet, 1942

Puisque nous sommes le 24 juin, je souhaite une bonne fête, des amours trépidantes et une longue vie à tous les Jean et Jean-qqchose de la région et d'ailleurs. On écoute le premier d'entre eux, Jean-Baptiste Illinois Jacquet (1922-2004), qui joue ici du ténor avec l'orchestre du vibrant Lionel Hampton. Son solo de 64 mesures sur Flying Home - il avait vingt ans - est légendaire, nous souffle Philippe Carles qui compte beaucoup pour nous. Mettez du volume, sans quoi ça ne sert à rien.

Illinois_Jacquet,_New_York,_N

Posté par charles tatum à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

The world is full of fools

Kevin Coyne, 1979

Posté par charles tatum à 04:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 juin 2016

Anthony Braxton, "Take Five"

Braxton revisite les standards et casse la routine

(ici : les cinq temps de Take Five, de Paul Desmond).

Enregistré à Vérone le 17/11/2003.

Avec Kevin O'Neil (guitare), Andy Eulau (basse), Kevin Norton (percussions).

 

 

Posté par charles tatum à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


22 juin 2016

Pierre Pachet 1937-2016

pierrepachet_une

Pierre Pachet fut un des piliers de la Quinzaine littéraire époque Nadeau, puis un des skippers de En attendant Nadeau, après la rupture avec la vieille "Nouvelle" QL. Il est mort hier, à Paris. C'était un grand diariste, doublé d'un immense critique. Extrait d'une de ses dernières chroniques :
 
"Et les papiers sur lesquels on note quelque chose pour soi-même, une idée ou prétendue telle, une tâche qui à ce moment-là se dessinait dans l’esprit avec clarté. Et tout ce qu’on avait noté sur des feuilles détachées ou des cahiers, pour conserver le souvenir de ce qu’on oubliera vite : des rencontres, des confidences qu’on a reçues, des moments d’exaltation ou de désespoir, des idées ou ébauches d’idées qu’on avait crues fécondes. Des phrases."
 
"D’autres papiers se sont rassemblés dans le désordre, dans des rayonnages, des casiers, des boîtes : des catalogues d’expositions, des invitations à un vernissage ornées d’une belle image, des programmes devenus caducs. Les énumérer est presque aussi épuisant que de les passer en revue, de les manier, d’avoir à constater qu’ils renvoient à des urgences ou à des moments d’excitation révolus, de se demander pourquoi on a cru bon de les conserver alors que des institutions existent dont c’est la fonction. Disons-le : c’est qu’on imaginait utile de conserver des traces de ces moments d’une vie. Pour soi-même, ou pour des proches destinés à hériter de ces traces."

Posté par charles tatum à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 juin 2016

Hotties Reading 442

Love, Nina

Faye Marsay dans Love, Nina (Nina Stibbe et Nick Hornby, 2016)

Posté par charles tatum à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 juin 2016

Yumi Shirakawa 1936-2016

Elle fut pendant un demi-siècle une des grandes actrices du cinéma populaire japonais, connue notamment grâce aux films de Inoshiro Honda (Rodan, The Mysterians, The H-Man, etc.). On la vit aussi par exemple dans un mélodrame de Mikio Naruse sorti l'an dernier sur quelques écrans français, Midareru (Une femme dans la tourmente).

L'élégante Yumi Shirakawa vient de succomber à un arrêt cardiaque. Elle avait à peine 80 ans.

yumi shirikawa

Posté par charles tatum à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 juin 2016

Argent, Economie, Travail (par Le Gang Déprimeur)

Tract distribué par de sémillants jeunes gens, lors de la manifestation parisienne du 14 juin 2016

leur blog est ICI

~

Horrordico

[Merci à Claude Guillon pour le lien]

Posté par charles tatum à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 juin 2016

Ljuba Welitsch, "Im Abendrot"

ljuba 30s

Admirons les yeux de Ljuba Welitsch, qu'on écoute chanter Im abendrot,

le plus fameux des Quatre derniers lieder de Richard Strauss. Attention, risque de chair de poule.

[Reverrons-nous bientôt nos amis du Crotoy ?]

 

Posté par charles tatum à 20:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Les Bretons n'ont pas besoin d'art contemporain, ils ont des chapeaux ronds

Le Quartier, centre d'art contemporain de Quimper ferme ses portes après 25 ans d'une belle activité :
la mairie vient de lui sucrer sa subvention de 250.000 euros (soit 40% de son budget).

L'adjoint aux finances a un argument irréfutable pour faire taire les mécontents,
ces gens ont toujours le mot pour rire :
"Il n'y a pas de musée paléontologique à Quimper, personne ne s'en plaint.
Eh bien, il n'y aura plus de centre d'art contemporain."

La descente de l'Odet en canoë, c'était le week-end dernier.

Quartier01

Posté par charles tatum à 20:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2016

Lectures pour tous : Joseph Andras

Ce bref "roman", retrace l'histoire de Fernand Iveton, guillotiné à Alger le 11 février 1957. L'ouvrier indépendantiste avait déposé, dans un lieu désert, une bombe artisanale qui n'avait tué personne (elle n'avait pas explosé). Il fut le seul Européen exécuté par la justice de L’État français durant la guerre d'Algérie - après que François Mitterrand (ministre de la Justice) et René Coty (président de la République) eurent rejeté tous les recours en grâce.

Lauréat du prix Goncourt du premier roman 2016, le jeune Andras, 32 ans, a envoyé les jurés se faire foutre et refusé le prix.

de-nos-freres-blesses-771448-630x0

Posté par charles tatum à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 juin 2016

Hotties Reading 441

better call saul 0207

Blake Bertrand (as Jimmy McGill), Better Call Saul S02E07, 2015

Posté par charles tatum à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juin 2016

Appel à saborder l'Euro 2016

Appel à saborder l’Euro 2016

Publié le 5 juin 2016 | Maj le 8 juin

Clip d’appel à saborder l’euro 2016, pour les raisons que chacun connaît : sexisme et testostérone, violence sociale et chasse aux pauvres, contrôle des étrangers, hausse des prix, grands travaux, destruction des espaces publics, népotisme, nationalisme, destruction du football populaire, répression des supporters, machine à fric, mesures antiterroristes et état d’urgence...

 

 

Rappelons-nous les raisons qui ont amené des milliers de Brésiliens à perturber le déroulement du Mondial de foot en 2014.

Rappelons-nous la chasse aux pauvres qui a précédé la construction du stade national de Varsovie (lutte contre le marché Europa à la station Narodowy) et mené au meurtre raciste de Maxwell Itoya par la police polonaise en 2010.

Rappelons-nous les chantiers monstrueux qui ont précédé les Jeux Olympiques de Pékin, Rio, Sotchi, Londres, qui ont conduit à des centaines d’expropriations et à l’exploitation de milliers de travailleurs migrants.

Rappelons-nous que chaque gros événement sportif de la sorte est le prétexte d’un contrôle total des personnes et d’une militarisation des espaces publics.

Rappelons-nous que ce n’est pas une histoire de sport, mais uniquement de pognon.

Et n’oublions pas de nous poser des questions sur les motivations et le contenu de la loi Larrivé votée en mars 2016 et qui criminalise sévérement les supporters de football sous prétexte de lutte contre le hooliganisme.

Pour que la pratique du sport redevienne populaire, accessible à tous et non marchande.

 

Autres infos et mises à jour ICI

Posté par charles tatum à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2016

Benotman à Anvers, pour Harari

L'émotion du jour. Se rappeler que Arthur Harari a eu la sacrément bonne idée de confier un rôle important, dans son formidable Diamant noir, à l'irremplaçable Abdel Hafed Benotman, voyou non repenti, écrivain de culot, acteur inimitable et homme de grand cœur, ... et l'extrême élégance de lui dédier son film. [Benotman est mort en février 2015, après le tournage de Diamant noir, qu'il n'a sans doute pas vu.]

benotman

Posté par charles tatum à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 juin 2016

Marcel Hanoun, Les Saisons. 4, L'automne

« J’aimerais, un jour, faire un film d’après Sade.

– Descendons prendre un café, vous voulez bien ? »

vlcsnap-2016-06-07-15h29m13s432

~

vlcsnap-2016-06-06-16h13m27s516

Posté par charles tatum à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

"Vigo" d'honneur pour Paul Vecchiali

Paul Vecchiali, lauréat d'un "Vigo" d'honneur. C'était hier soir à Beaubourg, à Paris.

Vigo - Vecchiali - Vigo.

La boucle est bouclée, qui associe deux des plus grands noms du cinéma français.

Prix Jean Vigo, Luce Vigo, Sylvie Pras.

12871469_874848872644120_7415287249508085469_n

[© Hervé Véronèse]

Posté par charles tatum à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 juin 2016

Vita Brevis, ce soir sur les écrans belges

VB_promo_Cin_02

Ce soir, à 19h30, à Bruxelles (Flagey, sous l'égide de la Cinémathèque royale), Thierry Knauff présentera l'avant-première de Vita Brevis. Pour faire bonne mesure, le film sera couplé avec Dimanche (1963), de Edmond Bernhard. Quant à nous, lointains complices, nous attendrons, pour le voir (ou le revoir), la projection de Vita Brevis au festival de La Rochelle, dans un peu plus de trois semaines.

~

"Depuis plus de trente ans, Thierry Knauff façonne de film en film une œuvre unique, immédiatement reconnaissable : un noir et blanc exploré dans ses moindres nuances, un travail du son d'une musicalité inouïe, une maîtrise raffinée du montage. En janvier 2016, les Cahiers du cinéma désignaient Vita Brevis, son nouveau film, comme “l'un des plus beaux films de l'année écoulée". Vita Brevis est une magnifique ode à la nature et à la vie. Pour l’accompagner, Thierry Knauff a choisi Dimanche d'Edmond Bernhard. Deux poèmes cinématographiques, singulièrement distincts, réunis pour un programme d'une rare beauté. Deux pépites.

Vita Brevis

"Au gré d'une après-midi d'enfance et de l'effloraison merveilleuse de millions d’éphémères sur les flots de la rivière Tisza, Vita Brevis est un poème de l'instant, une évocation de la fragile et brève danse de la vie."

Dimanche

"Dimanche aurait dû être un film de commande sur le “problème" des loisirs. Mais en proche contemporain d'un Resnais de Marienbad ou d'un Meyer de la Fleur Maigre, Edmond Bernhard s'affranchit du thème imposé et transcende l'ennui ordinaire d'une grande ville (Bruxelles) pour suggérer la vacuité de l’existence. Une réussite majeure du cinéma belge, jalonnée des percussions de Fernand Schirren."

~

Dimanche

 

Posté par charles tatum à 00:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 juin 2016

Souvenirs d'Oshima

Oshima pendant le tournage de Merry Christmas, Mr Lawrence (1982).
A sa gauche, Akiko Koyama. A sa droite, Jeremy Thomas

furyo

[merci à Paul Schlienz pour la photo]

Posté par charles tatum à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 juin 2016

Vita Brevis, J-2

VB_promo_Cin_01

Lundi 6 juin, avant-première bruxelloise de Vita Brevis

Posté par charles tatum à 00:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,