le vieux monde qui n'en finit pas

07 décembre 2021

Film de saison 01

vlcsnap-2021-12-07-10h09m49s893

Calamari Union, Aki Kaurismaki 1985

vlcsnap-2021-12-07-10h09m39s933

vlcsnap-2021-12-07-10h09m24s966

[et merci à Geneviève]

Posté par charles tatum à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 décembre 2021

Blue Gene & Cie

Pepper Adams (bar s), Gene Ammons (ts), Idrees Sulieman (tp), Mal Waldron(p),
Doug Watkins (b), Ray Barretto (congas), Arthur Taylor (dms)

Enregistré le 2 mai 1958 à Hackensack (NJ)

A1 Blue Gene 0:00
A2 Scamperin'
13:56
B1 Blue Greens 'N Beans
22:45
B2 Hip Tip
31:49

geneammons

Posté par charles tatum à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

03 décembre 2021

Betty Boop's big boss

Betty Boop's big boss

Dave Fleischer, 1933

Posté par charles tatum à 23:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Lectures pour tous : Marcel Aymé

« Les plaisirs de la chasse ne sont plus aussi courus qu’autrefois, et cela tient sans doute à ce que le gibier devient rare. [...] Mais il est également croyable que cette défaveur est liée au prestige même du chasseur, qui a considérablement diminué depuis quelques années. Jadis, [...] la chasse passait encore pour le plus noble d’entre les mâles travaux. Les femmes regardaient avec orgueil les silhouettes héroïques des époux qui s’en allaient, guêtrés et le fusil en bandoulière, chercher l’aventure d’où ils reviendront la nuit tombée. Et la légende voulait que l’aventure fût presque toujours corsée d’une rencontre galante. Le chasseur égrillard et désinvolte, qui pinçait la taille d’une belle cabaretière, appartenait à la chanson et à l’imagerie populaires. Le chasseur faisait figure de joyeux drille et de mâle avantageux. Un peu de ventre ne gâtait rien. Aux yeux de la jeunesse d’aujourd’hui, les guêtres et la carnassière ont un air irrémédiablement pantouflard. Cet harnachement est presque tombé dans le mépris, au bénéfice de la culotte courte du footballeur et du cycliste. [...] »

Marcel Aymé, « Chasseurs... », Marianne, 6 septembre 1933

~

Marianne_ _grand_hebdomadaire_littéraire_[

Posté par charles tatum à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 décembre 2021

Hotties Reading 706

hr will barnet (phil)

Will Barnet, 1911-2012

merci Phil

Posté par charles tatum à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 novembre 2021

Deux rouquines dans la bagarre

bomnbqtb6awnmmahdcsikvick30-714

Rhonda (1923-2020) et Arlene (1925-2021) tombent à l'eau, que reste-t-il ?

QBV4H4QdhB9dU-qYr-p0bUJH3o4

Posté par charles tatum à 03:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 novembre 2021

Catherine aime les phares et les femmes-crabes

femmecrabe catherine

Sa nouvelle exposition bruxelloise, censée démarrer jeudi, est reportée sine die,
la faute aux mesures anticorona.

On s'informera ICI .

Posté par charles tatum à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 novembre 2021

Fêtez Noël [Arnaud] !

Pas encore sorti, pas encore lu. Pas vu, pas pris.
Mais ça ne se discute pas. [Couverture d'André Stas.]

kouic

« Le mot rare qu’on sort de sa boîte, le mot usé qu’on réinstalle dans la parole, le mot vieilli qu’on rhabille de vêtements neufs, le mot savant, le mot précieux, le néologisme, et le mot populaire, le mot d’argot, le patois, le lapsus linguæ, et le mot-bête et le mot à consonnance amusante ou obscène, et cette pauvre victime du sérieux contemporain, le généreux calembour, ce furieux appel de l’inouï, voilà qui devrait unir dans notre jugement tous les poètes qui méritent notre amitié et notre confiance. »

Noël Arnaud

Élaborée dans les années 1960 par le ’Pataphysicien Noël Arnaud avant d’être exhumée par Patrick Fréchet, cette anthologie rend compte de sept siècles de littérature nourrie de langues parodiques et inconnues, de convention ou de circonstance, d’anagrammes, glossolalies, tautogrammes, contrepèteries, boniments, incohérences ou encore parodies. Une réjouissante promenade, des poètes satiriques du Moyen-Âge aux avant-gardistes du XXe siècle, dans « le secteur clandestin de notre littérature, celui des jeux interdits ».

Textes de Alphonse Allais, Altagor, Noël Arnaud, Jean Arp, Antonin Artaud, Jacques Audiberti, Hugo Ball, Giacomo Balla, Charles-Timoléon de Beauxoncles, Johann Matthäus Bechstein, Cyrano de Bergerac, Marquis de Bièvre, Maurice Blanchard, Jean-Louis Brau, Jean-Pierre Brisset, Bruscambille, Camille Bryen, Lewis Carroll, Édouard Chanal, Charles Collé, Guillaume Coquillart, Julio Cortázar, Watriquet de Couvin, Charles Cros, Robert Desnos, Christian Dotremont, Jean Dubuffet, Marcel Duchamp, François Dufrêne, Léon-Paul Fargue, Nolant de Fatouville, Alexandre Flan, Gabriel de Foigny, Roger Gilbert-Lecomte, Luis de Góngora, Raoul Hausmann, Gabriel Antoine Joseph Hécart, Michel Honnorat, Vicente Huidobro, Iliazd, Eugène Ionesco, Isidore Isou, Clément Janequin, Eugène Jolas, James Joyce, Théodore Koenig, Michel Leiris, Maurice Lemaître, Ghérasim Luca, André Martel, George du Maurier, Henri Michaux, Molière, Christian Morgenstern, Louis de Neufgermain, Norge, Ovide le Jeune, Marc Papillon de Lasphrise, Francis Picabia, Claude-Charles Pierquin de Gembloux, Le Chevalier de Piis, Edgar Allan Poe, Raymond Poisson, Gabriel Pomerand, George Psalmanaazaar, Raymond Queneau, François Rabelais, Roger Rabiniaux, Philippe de Rémi, Jehan Rictus, Jean de Rotrou, Raymond Roussel, Rutebeuf, Guillaume de Salluste, Paul Scheerbart, Michel Seuphor, Kurt Schwitters, Marcel Schwob, Hélène Smith, Jonathan Swift, Tabarin, Tristan Tzara, Jean-Joseph Vadé, Denis Vairasse d’Allais, Andrieu de la Vigne, François Villon et des anonymes.

~

noël-arnaud

Noël Arnaud (1919-2003)

Posté par charles tatum à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Lectures pour tous : Enfin, le journal de René Fallet

[25 novembre 1975] « Je ne lis guère qu’aux chiottes.

Comme je vais à la selle comme un jockey,
je possède une culture honnête.

La constipation, c’est l’ignorance. »

René Fallet, Journal de 5 à 7 (1967-1983),
Équateurs, 2021 [inédit]

~

fallet

[merci à Carlos]

Posté par charles tatum à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2021

Ordinaire

Et pour finir ce milieu de semaine, Robert Charlebois chante son Ordinaire (1970).
C'est un hommage à vous savez qui.

 

Posté par charles tatum à 19:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Hotties Reading 705

bettyboopp bimbo2

Betty Boop (et Bimbo), Dave Fleischer, années trente

HR bettyboop bimbo

Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 novembre 2021

De Villiers est une andouille

Le marquis Philippe Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon, dit Philippe De Villiers, politicien souverainiste mais cumulard dans une République qu'il abhorre, ancien chef des Vendéens au siècle dernier, fanatique de la mémoire des Capétiens et animateur costumé d'un parc d'attractions à succès, qualifié jadis par le Canard enchaîné d'"agité du bocage", est toujours aussi sot [de cheval]. Et son arithmétique en dit long sur son mépris à l'égard de ses (é)lecteurs. La bonne nouvelle, c'est qu'il ne sera jamais président.

villiers

[source : Conspiracy Watch]

Posté par charles tatum à 18:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Les messages publicitaires qui nous font rire...

... malgré tout.

jupiter les hommes savent pourquoi

Posté par charles tatum à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Lectures pour tous : Franz Kafka

21 novembre 1915 « Inutilité complète. Dimanche. Dans la nuit insomnie particulière. Jusqu’à midi moins le quart au lit par un temps ensoleillé. Promenade. Déjeuner. Lu le journal, feuilleté de vieux catalogues. Promenade Hybnergasse, parc municipal, Wenzelsplatz, Ferdinandstrasse, puis en direction de Podol. Péniblement rallongée à deux heures. De temps à autre subi de violents maux de tête, à un moment donné littéralement brûlants. Dîné. Maintenant chez moi. Qui peut regarder ça de haut du début à la fin en gardant les yeux ouverts ? »

Franz Kafka, Journal [traduit de l’allemand par Dominique Tassel]
Gallimard 2021, « Folio » inédit essais 671

~

journal-kafka

Posté par charles tatum à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 novembre 2021

Trois Continents, 43e

siniya_at_the_bodybuilding_basecamp-scaled-1

En bref. La quarante-troisième édition du festival des Trois Continents ouvre ses portes. Nous ne pourrons y être, mais ce n'est pas une raison. Les festivités démarrent ce soir à 19h30, à Nantes, dans la salle du Grand T. Gageons que la maire de la ville et présidente de Nantes-Métropole viendra rappeler qu'elle aime beaucoup (énormement, même) le cinéma et qu'on ne devra pas oublier, au prochain scrutin présidentiel, de voter pour sa pouliche. La cérémonie sera diffusée simultanément dans quatre villes de l'arrière-pays. Et l'on projettera, car à Nantes on ne fait pas les choses à moitié, le film du cinéaste nigérien Aicha Macky, Zinder (image). La fête se poursuivra jusqu'au 28 novembre inclus. Pour ma part, je vous recommande de jeter un oeil attentif à l'hommage au studio japonais Shochiku (cent ans) et à l'atelier de production maison Produire au Sud (vingt ans). Tout est dit, ICI.

Posté par charles tatum à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

D'un 19 novembre l'autre, d'Ostende au Pouliguen

James Sidney Edouard, baron Ensor, militant anarchiste bientôt anobli, ami des masques
et des chapeaux à plume, artiste d'avant-garde, graveur, musicien et poète
est mort le 19 novembre 1949 à Ostende, où il naquit 89 ans plus tôt.

Le 19 novembre 1950, un an plus tard jour pour jour, est né au Pouliguen (un autre port) Guy dit Glaz
qui allait devenir - et est resté - un de mes meilleurs potes. On le voit ici, croqué au printemps dernier,
affublé d'un autre genre de masque. Coïncidence ? Non peut-être.

glaz 2021 masque

Posté par charles tatum à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 novembre 2021

Lectures pour tous : Georges Perec & Marie Darrieussecq

« Il fit tout pour dormir, mais il n’y parvint jamais. Il mit un pyjama à pois, puis un maillot, puis un collant, puis un foulard, puis la gandourah d’un cousin spahi, puis il coucha tout nu. Il fit son lit d’au moins vingt façons. »

Georges Perec, dans son célèbre lipogramme La disparition (1969),
cité par Marie Darrieussecq dans l'époustouflant Pas dormir, POL 2021, p.71.

~

[Darrieussecq préfaça la réédition de La disparition parue en 2020 chez Denoël.]
Georges et Marie, on ne s'en lasse pas.

G2TXIAMCYRDCBGDLMIPHHSSGI4

Marie Darrieussecq, août 2019 [photo : Olivier Gachen]

Posté par charles tatum à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Rappel

Bons pour une troisième dose. On est habillés pour l'hiver.

vaccin

Posté par charles tatum à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2021

Hotties Reading 704

hr l'écolier robert doisneau

L'écolier, Robert Doisneau

Posté par charles tatum à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,