le vieux monde qui n'en finit pas

26 juillet 2016

LoKa en concert dans la Creuse

Des nouvelles de Laurent, loin des yeux (enfin, pas tant que ça, il baguenaude entre Bruxelles et la Creuse), près du cœur, toujours.

"Lo Ka and The Moonshiners était en concert ce samedi 23, à Saint-Martin Château. Je suis fier et touché d'avoir pu partager ce concert avec tous ceux qui ont fait le déplacement. Merci à tous. Merci aussi à Juliette et Aude de l'association Aux Berges De Saint-Martin, à Réjeanne pour l'accueil et bien sûr Cathy, Jean-Lou, Pierre, Nanou..."

Pour suivre le projet (dates, sortie du prochain EP), rendez-vous sur : https://lokaandthemoonshiners.com/

 

loka creuse 23 07 2016

 

Posté par charles tatum à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


25 juillet 2016

"There Will Never Be Another You"

Sonny Rollins (tenor), NHOP (bass), Alan Dawson (drums), 1965, royaume du Danemark

Posté par charles tatum à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 juillet 2016

Fauteurs de guerre et marionnettes bienveillantes

Qui se souvient de l'infecte April Glaspie, du rôle qu'elle joua le 25 juillet 1990 dans
la plus grande embrouille militaro-diplomatique de l'après-1945
(Bush et Cheyney en furent les Méphisto de pacotille et vrais fauteurs de guerre,
et Saddam Hussein la marionnette bienveillante) ?

glaspie

Quelques jours plus tard, l'armée irakienne prenait possession du Koweit.

Nous, nous construisions, à l'huile de coude, la bibliothèque de N&S.
Fin août, nous les aidions à migrer de la rue Linné à la rue de la Poste.
Ils y sont toujours.

Posté par charles tatum à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

22 juillet 2016

Le dernier assaut (Tardi, Grange)

Le dernier assaut (Jacques Tardi, avec Dominique Grange pour l'écriture) 2016

En librairie début octobre

le dernier assaut3

Posté par charles tatum à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juillet 2016

Rentré sans encombre

Regagné mes pénates sans encombre et, me semble-t-il, sans pièces manquantes.

La chirurgie ambulatoire, c'est génial.

On vous fait en une journée ce qui exigeait jadis une semaine d'hosto.

Il est vrai qu'on aura du boulot, dès mardi, pour changer les pansements [Image].

Je vous adresse plein de smacks émus, amigos, pour vos manifestations de soutien
reçues ici, par mail, par mp et téléphone. Hop !

momie bandelettes

Posté par charles tatum à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Je confie mon corps à la science

Ce lundi matin, je confie mon corps à la science.

Oh, pour quelques heures seulement.

J'ai une pensée pour le docteur Henenlotter, dont la collection de bistouris m'a toujours fasciné.

akagi 18 juillet

Posté par charles tatum à 07:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 juillet 2016

Irlande 66/69

"Je veux donner une image si complète de Dublin que si la ville disparaissait soudain de la surface de la terre, on pourrait la reconstruire à partir de mon livre." (James Joyce, 1914)

Mais la relecture estivale d'Ulysse n'interdit pas de déguster, rassemblés dans ce joli petit livre publié par Yellow Now (coll. "Les carnets"), les clichés irlandais (1966 et 1969) de nos deux amis liégeois Guy Jungblut et Jacques Piraprez [Nutan]. Avant-propos de Brian Leyden.

irlande 66-69

 

Posté par charles tatum à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 juillet 2016

La Rochelle 19

La Rochelle.

Participé samedi soir à la réunion qui vit la fondation de l'Internationale citationniste.

Guy Jungblut, Thomas Kerkikhicks, Damien Urich, Molly Louvain, En Attendant Godard et mézigue

en sont les membres fondateurs et porteront ce titre toute leur vie.

La candidature d'Andrée B., absente des débats, a été acceptée à l'unanimité.

 

13592738_10210087768780131_6696362776381235422_n

Posté par charles tatum à 02:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

La Rochelle 18

Grâce à Thomas, j'ai retrouvé dans le Journal de Jean-Patrick Manchette cette remarque assassine (mais assez juste) à propos d'un vieux film de Rohmer, qui me semble s'appliquer assez exactement à tout ce pan du cinéma bourgeois auquel appartient le dernier Dreyer - que j'ai revu ce matin.

"Lundi soir, nous avons vu à la télévision Ma nuit chez Maud d'Eric Rohmer. Ce serait une charge féroce de la sottise bourgeoise s'il n'apparaissait pas clairement que, de l'avis de l'auteur, les personnages sont non pas des sots, mais tout au contraire des êtres fins et subtils. C'est donc un film ridicule et abject dans l'exacte mesure où il se veut noble et grave, c'est-à-dire totalement."

Posté par charles tatum à 00:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 juillet 2016

La Rochelle 17

Cent quinze minutes plus tard (et trente ans après une première vision). Pas de la tarte, décidément, Gertrud. Pas du cinéma pour moi. Le drame bourgeois dans son horreur. Des gens très bien ont pourtant essayé de m'expliquer. Mais j'essaie toujours de comprendre qui sont ces êtres, riches et puissants, qui se font du bien à se faire du mal ("L'amour c'est la souffrance", mot d'auteur) sur une planète inconnue de mézigue.
*
Alien, qui ouvrira tout à l'heure la Nuit des planètes interdites, précisément,
est beaucoup moins anxiogène que Gertrud.

alien

Posté par charles tatum à 11:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La Rochelle 16

Gertrud

A tout à l'heure.

Posté par charles tatum à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Hotties Reading 445

simple histoire hr1

Une simple histoire, Marcel Hanoun 1959

simple histoire hr2

~

simple histoire hr3

Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juillet 2016

La Rochelle 15

La piu bella serata della mia vita, Ettore Scola 1972.

Cette étonnante adaptation par Amidei et Scola d'un roman de Dürrenmatt est un drôle d'objet, mélange un peu branlant de bizarrerie limite fantastique, de charge anti-italienne et d'un concours d'agréable cabotinage à plusieurs voix où Sordi domine sans difficulté un quatuor de vétérans français assez mal doublés (Michel Simon, Pierre Brasseur, Charles Vanel, Claude Dauphin) dans une sorte d'auberge rouge hantée par la pin-up suédoise Janet Agren. Une des curiosités découvertes cette semaine à La Rochelle.

janet agren

*

durrenmatt-panne

Posté par charles tatum à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

La Rochelle 14

Suite du parcours dans la carrière d'Alberto Sordi, avec Detenuto in attesa di giudizio (Nanni Loy 1971).

Je cite Jacques Lourcelles, qui écrit dans son Dictionnaire :

"La dramaturgie [...] ne comporte rien d'autre qu'un long et interminable itinéraire absurde où l'humiliation, la passivité, le désarroi et la frayeur du héros sont les seuls ressorts dramatiques offerts à la curiosité du spectateur. La dénonciation des errements et de la dictature de l'administration judiciaire et carcérale possède, sur le plan formel, une force expressive qui fait froid dans le dos."

Tout est dit. Merci M. Lourcelles.

detenutoinattesadigiudizio

Posté par charles tatum à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La Rochelle 13

Réédition de The Heiress, adaptation par William Wyler (1949) de Washington Square. Splendeur du texte de James, complexité psychologique du récit, magnificence des décors qui permet à Wyler de faire son Albert Lewin (merci Guy), luxe de la reconstitution à la mode Paramount, casting en béton (mais Olivia de Havilland en irrépressible gourde fait par instants peine à voir), tout est là pour composer un chef-d’œuvre du mélo féminin d'après guerre. Et pourtant... On se prend à regretter John Stahl et Douglas Sirk. Mais bon, on n'est jamais content. Il est vrai que "Plaisir d'amour", en deux langues, par le météore Clift, ça vaut tous les matches de foot.


Posté par charles tatum à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

La Rochelle 12

L'indispensable tante Agnès

(philippe lebruman)

photo : Philippe Lebruman

Posté par charles tatum à 01:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La Rochelle 11

Il faudra bien que l'un ou l'autre de mes amis tifosi (ils existent) m'explique un jour quel est le rapport entre la prétendue catharsis de l'ébaubissement devant "les trottinements patauds de 22 handicapés velus qui poussent des balles comme on pousse un étron, en ahanant des râles vulgaires de bœufs éteints" (P.D.) et le répugnant-xénophobe "Marchons marchons, qu'un sang impur abreuve nos sillons" qui résonne en ce moment (une heure du matin) dans les rues de la vieille ville. Bande de malades.

Posté par charles tatum à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2016

La Rochelle 10

Retour à Sordi, avec l'excellent Un eroe dei nostri tempi de Monicelli, 1955.

Sommes encore à l'ère des comédies glauques de l'après-guerre. Veulerie, bouffonnerie, noirceur, chaussettes percées, attentat anarchiste, hernie imaginaire (qui conduit le héros en salle d'op), une cuillerée de misogynie et Bud Spencer, sous le nom de Carlo Pedersoli, dans un de ses premiers films (photo).

spencer monicelli

un-eroe-dei-nostri-tempi-locandina-low

Posté par charles tatum à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

La Rochelle 9

Un type de quarante ans, belle allure, petit cadre en congé payé, s'est décalcomanié sur les tempes les couleurs de son drapeau national. Sans doute dans la perspective d'un prochain match de football. A moins qu'il se soit échappé cette nuit de l'hôpital Marius Lacroix voisin (santé mentale).

Au même moment, sur écran de télé géant, un cadre du Front national invité par iTélé pérore.

Il est huit heures du matin, dans la salle des petits déjeuners de l'hôtel. On vit une époque exaltante.

La météo annonce un coup de chaud.

Nous allons revoir Little Big Man.

little-big-man-1970-08-g

Posté par charles tatum à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 juillet 2016

La Rochelle 8

Je n'ai aucune raison de ne pas revoir ce matin Masculin féminin

dont la copie, me dit-on, est très belle.

Un festival sans Godard, c'est le port de La Rochelle sans les voiliers.

masculinféminin

***

masculinféminin2

Posté par charles tatum à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,