le vieux monde qui n'en finit pas

18 février 2019

FDJ 127 : Lee Su-Jin

vlcsnap-2019-02-18-13h38m11s392

Lee Jong-Pil et Yoo Seung-Mok dans Jeogui sagwa [Enemy's Apple], 2007

Posté par charles tatum à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 février 2019

Les funérailles de Maud Sinet, un film de Gérard Courant

Les funérailles de Maud Sinet aux cimetières du Père-Lachaise et de Montmartre, Paris, 26/11/2018.

Un film de Gérard Courant.

~

maud99

Posté par charles tatum à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 février 2019

Les géants, à Saint-Denis (93)

Ne soyons pas chiches de superlatifs. Est-ce possible d'ailleurs quand on a la chance d'héberger ici
Jacques et Paul, les deux plus grands cinéastes français vivants ?
[Pour couper court aux jalousies, je rappellerai aux mauvaises langues que Jean-Luc est suisse, hein.]

JR et PV2

 

Posté par charles tatum à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 février 2019

Hotties Reading 564

fonda hepburn w&p

Henry Fonda, Audrey Hepburn, War and Peace, King Vidor 1956

[merci Ph!l]

Posté par charles tatum à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 février 2019

Lectures pour tous : Kent Anderson

blaireau-américain

« Hanson ôta sa chemise et l’enroula autour de son poing gauche. Il maintint le blaireau groggy cloué au sol de cette main, et commença à détacher les tiques de l’autre, en prenant bien soin, en les arrachant, de ne pas laisser les têtes incrustées dans le blaireau. L’une après l’autre, il les retirait de l’épaisse fourrure brune, avec leurs petites têtes noires et leurs crochets qui s’agitaient fébrilement, à l’aveuglette, et les écrasait entre pouce et index, lentement, jusqu’à ce qu’elles explosent. Lorsqu’ils les eut toutes retirées, ses deux mains étaient poisseuses de sang, gluantes de petites pointes blanchâtres des corps écrasés tandis qu’éparpillées aux revers de ses mains, semblables aux petites graines de baies qu’on vient de broyer, les têtes noires fouailleuses de chair des tiques, toujours vivantes mais déglinguées, claquaient encore du bec, quêtant leur proie sur la peau parsemée de taches de rousseur. »

Kent Anderson, Sympathy for the devil, 1987,
traduit de l’anglais par Frank Reichert, Gallimard [1993]

Posté par charles tatum à 19:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 février 2019

Pere Portabella

Pere Portabella est né le 11 février 1929. Il a donc nonante ans, pile poil. Bon anniversaire.

 

Note sur Vampir-Cuadecuc (1971) :

Vampir-Cuadecuc is possibly a key film in understanding the transition in the Spanish film world from the period of the "new cinemas" (permitted by the Franco government) towards the ilegal, clandestine or openly anatagonistic practices anainst the Franco regime. It consists of shooting the filming of a commercial film El conde Drácula by Jesús Franco. Portabella practices two typesof violence on the standard narrative: he totally eliminates color and substitutes the soundtrack with a landscape of image-sound collisions by Carles Santos. Filmed provocatively in 16mm and with sound negative, the tensions between black and white favor the strange "fantasmatic materialism" of this revealing analysis of the construction mechanism for the magic in dominant narrative cinema, which at the same time constitutes a radical intervention in the Spanish cinematographic institution.

[Merci Ph!l, qui m'a fait connaître Pere]

vampir portabella

Posté par charles tatum à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Lectures pour tous : Michel Chion [la réédition du jour]

chion2019

Le topo de l'éditeur

Le titre de l'ouvrage le dit: une musique dans un film ne s'y dissout pas, mais elle en est modifiée tout en le modifiant. C'est dans le film même qu'il faut l'étudier. Ce retour aux œuvres, à leur vision et à leur écoute – à leur « audio-vision » – fait apparaître, loin des professions de foi abstraites, la richesse des scènes, des effets, des situations. Le cinéma est, étymologiquement, ce mouvement que le mouvement de la musique tantôt entraîne et soutient, et tantôt immobilise et charme.

Depuis la première édition de cette somme, le quart de siècle écoulé a vu apparaître de nouvelles formules de présence de la musique au cinéma et de nouveaux auteurs ; l'intérêt pour le thème n'a cessé de croître, en même temps que l'accès aux œuvres musicales et cinématographiques – par câble, tablettes, « baladeurs » internet, vidéo à la demande – s'est diversifié. Cette nouvelle édition de La Musique au cinéma, refondue et complétée, en tient compte et en montre l'impact dans les films eux-mêmes.

Elle propose aussi une chronologie réactualisée, se concentrant notamment sur soixante films marquants parmi des milliers. Une ronde internationale de noms et de films, de chansons et de danses, d'images et de sons tourbillonne dans ces pages, du cinéma expérimental aux films-opéras, de Claude Debussy au Kasai Allstars du Congo, en passant par Ennio Morricone, Arvo Pärt et Hans Zimmer, de Bernard Herrmann à Michel Legrand, du Chanteur de jazz à Birdman, de Jean-Luc Godard à Jia Zhangke, et de Nino Rota à Federico Fellini.

Compositeur de musique concrète, réalisateur de films et d'oeuvres audiovisuelles, cofondateur de l'association Acoulogia qui se consacre à des formations, Michel Chion a publié une trentaine d'essais, dont plusieurs sur le son et le langage au cinéma.

Cet ouvrage a reçu en 1995 le prix du Syndicat français de la Critique de cinéma. Deuxième édition revue et augmentée, 2019, 536 p., 26 €.

Posté par charles tatum à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

09 février 2019

Goodbye, Mister U

large

~

UNGERER2

Posté par charles tatum à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 février 2019

Albert Finney 1936-2019

finney

Albert Finney, acteur britannique et notre angry young fellow préféré

Posté par charles tatum à 15:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sept jours, huit livres

Embarqué dans la farandole par @Okraina_Records lui-même engagé dans la farandole par @Oiedecravan, il m'a fallu, pendant une semaine, sélectionner sept de mes livres de chevet. La règle du jeu consistait à en afficher sur tel réseau social la couverture, sans commentaire. Sept jours, huit titres, voici le résultat.

1.

twitter couv 1-7

2.

lefebvre

3.

twitter couv 3-7

4.

twitter couv 4-7

5.

sanguinetti

6.

twitter couv 6-7

7.

twitter couv 5-7b

8.

j'élève mon chien

Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

06 février 2019

Hotties Reading 563

vlcsnap-2019-01-15-10h48m17s969

Paul McCartney, Wilfrid Brambell, A hard day's night, Richard Lester 1964

Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 février 2019

Lectures pour tous : François Villon & Alice Becker-Ho

« Si, comme l’a proclamé Ossip Mandelstam, "la poésie est consciente de son bon droit", il ajoutait que "la malheureuse poésie se gare d’une foule d’exigences pointées sur elle comme des canons de revolvers" ; et que pour finir "le peuple ne choisit pas ses poètes". "À côté de telle rosière de propédeutique, une belle place dans les lettres françaises est réservée au scandale, aux mauvais garçons, au modernisme", écrivait, en connaissance de cause, Guy Debord : "Et vous verrez qu’ils seront célèbres plus tard" ! »

Alice Becker-Ho, La part maudite dans l’œuvre de François Villon, L’échappée 2018

~

Francois-Villon

Posté par charles tatum à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 janvier 2019

Dick Miller, le prince

dick miller2

Posté par charles tatum à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Réfugiés : le nombre de morts augmente

New report reveals the Mediterranean's rising death rate [CNN, Simon Cullen]

~

New figures from the UN's refugee agency show a rising death rate
for people trying to reach Europe's southern shores.

open-arms-rescue-boat-spain-1228

The UNHCR estimates that 2,275 migrants died in the Mediterranean in 2018. That's the equivalent of one death for every 51 arrivals last year.
For comparison, the death rate was one for every 269 arrivals in 2015, when more than one million migrants attempted the perilous crossing.
The UNHCR report, released Tuesday, says the higher death rate is partly the result of cuts to search and rescue operations on the Mediterranean. It also points to political standoffs between countries over who bears responsibility for migrants rescued at sea.
"In the continued absence of a consistent and coordinated approach within the region to rescue at sea and subsequent disembarkation, rescues by NGO vessels and possibly others (...) are likely to continue to be responded to on an ad hoc, case by case basis," the report said.
"As a result, there will be more situations in which often severely traumatized people are kept at sea for several days while governments debate where they can be disembarked. The high death rate is also likely to continue, given the worrying reduction in search and rescue capacity."
Several NGO rescue ships have been prevented from docking in recent months, as some Mediterranean countries -- most notably Italy -- have closed their ports to such vessels.
As a result, more migrants are now trying to reach Spain instead. According to the UNHCR report, the number of arrivals in Spain grew by 131% in 2018, whereas arrivals to Italy dropped by 80%.
Speaking to CNN on the sidelines of the World Economic Forum last week, Spanish Prime Minister Pedro Sánchez acknowledged the scale of the problem and indicated a desire to work more closely with Morocco - one of the main launch points for migrant boats arriving in his country.
"We need to strengthen our ties with countries of origin and countries of transit," he said. "Migration is a common challenge that we're facing - not only the Mediterranean countries, but all the European Union."

Deep divisions within Europe

But within the European Union, there are deep divisions about how to respond to migrant arrivals. Since 2016, the European Commission has been trying to reform its system for processing asylum claims and resettling those who are granted refugee status.
A key aspect of the commission's original plan was a quota system to ensure a fairer distribution of migrants between all EU member states, with financial penalties for those who don't accept their full quota. However, several countries including Austria and Hungary have refused to agree.
Hungary's Prime Minister Viktor Orban used his first press conference of the year to again stress his country's opposition to the commission's plan.
"The Hungarian position is well known: only we should decide on who we live alongside. We do not support migrant quotas, we do not want a permanent immigration mechanism, we do not support migrant visas, and first and foremost money should be spent not on migrants, but on our own citizens," he said.
The political stalemate means the commission's plan will continue to be stuck in limbo. The European Commissioner for Migration Dimitris Avramopoulos says he will continue to try to convince country leaders to change their mind.
"It has become a huge political issue that is dividing Europe right now, and our role is to put together all these contradictory elements," Avramopoulos told CNN. "I can tell you, it's not easy. It is a huge challenge that has to do also with the future of Europe."
"Populists are exploiting the migration issue and they try to convince us that we have not done the right thing."
Avramopoulos says he would like to get agreement for his plan before European parliamentary elections in May -- an election which could reshape the political landscape and tip the balance in favor of anti-migration lawmakers.

Posté par charles tatum à 08:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2019

Hotties Reading 562

vlcsnap-2018-12-15-11h11m50s096

Burgess Meredith, Time enough at last [The Twilight Zone, 0108]

vlcsnap-2018-12-15-10h33m03s291

Posté par charles tatum à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 janvier 2019

Mekas et Rubin, Polanski et les tabloïds de la critique cinéma

En guise de clin d'oeil à Jonas Mekas, ce "post" publié ici même il y a un an.

CLIC

Posté par charles tatum à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 janvier 2019

Dusan Makavejev 1932-2019

Dusan ~

Pierre Clémenti, Anna Prucnal, Sweet Movie

JUN12-SweetMovie

Posté par charles tatum à 22:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 janvier 2019

Anthony Braxton à Sons d'hiver 2019

vlcsnap-2019-01-24-10h49m48s476

Braxton donnera deux concerts à Vitry s/Seine.
Le 15 février avec le ZIM Sextet [photos: idem, à Moers 2017], le 16 février en solo

vlcsnap-2019-01-24-10h50m39s109

Posté par charles tatum à 10:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Jonas Mekas 1922-2019

mekas merci phil

Posté par charles tatum à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,