le vieux monde qui n'en finit pas

02 octobre 2022

Gribouille (1941-1968) en octobre

 gribouille

Cf. "Gribouille le coeur en berne", par Jacques Baujard et Alice Guillemard, Brasero n°1

Je vais mourir demain
Au poteau de la gare

Fusillée par un train
Au champ des rails noirs

Je vais mourir demain
De ton dernier sourire
Et de trop de chagrin
Et de te voir partir

Je vais mourir demain
Aux portes de la ville
Ton nom dans chaque main
Et ce sera facile

Je vais mourir demain
De ton dernier voyage
Et de trop de chagrin
Qui me coûte un naufrage

Je vais mourir c'est bien
Et je ne t'en veux plus
D'autres sont morts pour rien
Moi de t'avoir perdu

Et je meurs ce matin
Mais il faut que tu penses
Que ça ne change rien
Toi tu pars en vacances...

Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


29 septembre 2022

La Paloma Adieu

arnopex

Opex est le nom du quartier populaire d'Ostende où a grandi l'artiste.
C'est aussi le titre d'un album posthume,
en vente le 30 septembre chez tous les marchands de friandises de Belgique et de France.
La Paloma Adieu, c'est le duo promis avec M.M.

Posté par charles tatum à 13:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 septembre 2022

François Bott 1935-2022

bott afp

La semaine dernière, François Bott a cassé sa pipe. Il était né en 1935. Avant d’écrire ses propres livres (25, à vue de nez), il s’est beaucoup intéressé à ceux des autres. Après avoir participé à la création du Magazine littéraire, par exemple, il fut le patron, pendant une dizaine d’années, du « Monde des livres ». Pour la petite histoire: il eut la gentillesse d'y publier le compte rendu, rédigé par mézigue, de l’Anthologie de la subversion carabinée de Noël Godin. Ce fut, sauf erreur, la première recension dans la presse de ce livre génial. Ce fut ma première et dernière intrusion dans Le Monde. Une autre anecdote, que narre Raphaëlle Rérolle dans la nécro qu’elle lui consacre dans le journal d’avant-hier: « En 1978, une tribune de Jean Genet parue dans Le Monde provoque des remous en interne. L’écrivain y prend le parti de la "bande à Baader" (la Fraction Armée Rouge) [...] Au cours d’une assemblée générale où le débat fait rage, un homme mince, pipe à la bouche, se lève soudain et prend la parole. "Quand on publie à longueur de colonnes des hommes politiques de pensée médiocre et de style plus médiocre encore, on peut une fois publier le texte d’un grand écrivain, fût-il injuste." » François Bott, on le regrette déjà. Avec une pensée pour feu Henry Bertieux, qui fit la jonction.

bott1

Posté par charles tatum à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Sylvia Kristel, 70 ans

Alice-or-the-last-escapade-1977-3

« (...) Jamais Emmanuelle n'aurait eu un tel succès sans Sylvia Kristel, actrice fantastique qui n'a pas eu les films qu'elle méritait. Alice ou la dernière fugue [Claude Chabrol, 1977] est l'un des rares à lui rendre justice. Dans la grande maison déserte, Alice croise parfois des personnages sortis d'on ne sait où. Ils sont interprétés par André Dussollier, Charles Vanel, Fernand Ledoux, etc. Tous l'observent, et louent son stoïcisme. La louange vaut autant pour Alice que pour Sylvia Kristel. »

Emmanuel Levaufre, dans le Dictionnaire des films français pornographiques & érotiques,
Serious Publishing, 2011

Sylvia Kristel Alice

Posté par charles tatum à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Hotties Reading 749

HR mermaids richardbenjamin carlos

Winona Ryder dans Mermaids, Richard Benjamin 1990

[merci à Carlos]

Posté par charles tatum à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


27 septembre 2022

Brenez, Godard, de l'incidence

Jean-Luc Godard Brenez

nicole brenez

jean-luc godard

sortie annoncée en décembre 2022

[Le premier livre de l'après-Godard.
L'intelligence et l'acuité de Nicole Brenez nous feront oublier

le ruissellement de larmes d'alligators, de clichés
et d'inepties de ces dernières semaines.

Merci à elle et à de l'incidence, qui en assurera l'édition.]
Et merci à Jean Martin pour l'info.

À : Jean-Luc Godard

Le : 22 août 2022

Objet : Torrents d’amour

[...]

​cet été, plutôt que des îles paradisiaques, j’ai visité de nombreux sites pirates. Vous êtes l’un des rares auteurs dont je pense qu’il sera heureux d’apprendre qu’à peu près tous ses films se trouvent sur la plupart d’entre eux, que ceux-ci ressemblent à d’immenses supermarchés en vrac ou à des panthéons bien rangés.

Donc n’importe quel cinéphile de n’importe quelle partie du monde muni d’un ordinateur peut se procurer gratuitement votre œuvre, en y ajoutant des sous-titres eux aussi disponibles dans un nombre incalculable de langues.

Dans cet univers, les voies d’accès aux fichiers se nomment des Torrents, où vos films déferlent d’amour, d’intelligence et de beauté surconcentrés.

[...]

Posté par charles tatum à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 septembre 2022

Paris, 25/9/2022

caff0b5_afp-32k448l

Posté par charles tatum à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Oumpah-Pah et Glaz [redit]

Oumpah-pah99

Le vocable Glaz apparut dans la première vignette de la première planche de Oumpah-Pah. Mission secrète, de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin), 1962 [Dargaud pour la France, Le Lombard pour la Belgique]. L'aventure se déroule dans la France de Louis XV. Cette planche I montre Oumpah-Pah et Hubert de la Pâte Feuilletée débarquant dans un port de la côte bretonne.

OumpahPah2

Posté par charles tatum à 08:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 septembre 2022

Pharoah Sanders 1940-2022

pharoah-sanders-3-759x512

Thembi

 

Posté par charles tatum à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Luis Buñuel, 1928

bunuelmexicain

« Le bruit court que le ministre de l’Instruction publique va interdire dorénavant toute sorte d’information cinématographique et même, à ce qu’on dit, de revues consacrées au septième art. Il semblerait que le Ministre les accuse d’être pornographiques, d’abêtir le goût du public, d’alimenter l’idiotique banalité des admirateurs et admiratrices des stars, d’attenter continuellement à l’intelligence de la masse. Il a imposé de grosses amendes à d’importants journaux, parce que selon lui, et vu le caractère de sérieux dont ils se prévalaient, l’insertion de pages pornographiques aussi viles était immorale. Pour corroborer ces informations, nous avons appris hier que Baltasar Fernández a été arrêté à son domicile. Nous protestons énergiquement contre des dispositions draconiennes et nous renvoyons les non-initiés à la lecture d’une quelconque revue professionnelle, ou à la page cinéma de l’un quelconque de nos grands journaux. Le lecteur jugera de l’injustice des dispositions ministérielles. »

Luis Buñuel, « Nouvelles d’Hollywood (dernière minute) » [La Gaceta Literaria, 1928],
in Le chien andalou et autres textes poétiques, Poésie/Gallimard 2022,
traduit de l’espagnol par Jean-Marie Saint-Lu.

Posté par charles tatum à 13:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 septembre 2022

Et mes fesses ?

«  Il n'existe pas de "regard masculin", ou alors tous les hommes tourneraient les mêmes films. Mais il existe bien un regard machiste, chosifiant les femmes. Et mes chevilles, tu les aimes, mes chevilles ? Et mes mollets ? Et mes fesses ? [...] Ne parlons pas d’Anna Karina dans Une femme est femme (sic), qui finit par ses mots: "Je ne suis pas infâme… Je suis une femme." Même les poupées gonflables ont de meilleurs dialogues. Pauvreté syntaxique, corps désarticulé, voix débile. Le goût pour les cruches en dit long sur un homme, donc sur un cinéaste. Cours Jean-Luc, et retourne-toi dans ta tombe. L’avant-garde était bien derrière, mais derrière ton cul à toi. »

Quiconque en aura le courage, pourra se taper en entier l’article publié par l'auteure, qui s'y connaît en avant-gardes, dans un canard très réac. [C’est ICI]

520-1532336922

Qu’une brèle de cet acabite dézingue Jean-Luc Godard avec une telle médiocrité, une telle malhonnêteté (si elle avait vu les films, j'ajouterais "avec une telle mauvaise foi") est presque rassurant. Ça nous conforte dans l’idée que nous avons raison d’aimer l’homme et ses films. Cette influenceuse doit avoir quelque chose à vendre, mais quoi ? Elle a envie qu’on lui dise, comme Paul à Camille dans Le mépris d’après Moravia, qu’elle a de jolies fesses ? Elle peut toujours se brosser. Pas envie d'être assigné en correctionnelle pour diffamation.

Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 septembre 2022

Lectures pour tous : Leonardo Sciascia / Raymond Roussel

« Il s’agit d’un ormo-type, masse musculaire et pannicule adipeux bien développés, semi-rigidité cadavérique; couleur de la peau manifestement pâle – taches hypostatiques répandues également sur le dos et les membres inférieurs. On ne remarque aucune lésion extérieure, à l’exception d’écorchures épidermoïdes à l’hémithorax gauche remontant à une date pas très récente – et à l’exception d’une solution de continuité au tiers inférieur de l’avant-bras gauche, concernant environ deux centimètres des téguments communs – et présentant les caractéristiques d’une blessure occasionnée par un corps lacérant et contondant, survenue plutôt récemment. Cette blessure est protégée par un pansement fait de gaze et d’ouate et a été recouverte d’une pommade. » « La mort remonte à environ 10 ou 12 heures. J’exclus que la mort puisse être due aux excoriations relevées sur l’hémithorax gauche, ainsi qu’à la lésion relevée sur le tiers inférieur de l’avant-bras gauche. J’exclus également que la mort puisse être due à un acte violent. » « Je considère une autopsie comme inutile. » Leonardo Sciascia, Actes relatifs à la mort de Raymond Roussel, 1971, réédition Allia [2022] dans une traduction nouvelle de Jean-Pierre Pisetta.

book_946_image_cover

Posté par charles tatum à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Hotties Reading 748

nude reading

John Sloan, Nude Reading, 1928

Posté par charles tatum à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 septembre 2022

Seules les montagnes...

PHOTO-2022-09-20-10-57-24

Libération 20/9/2022

Posté par charles tatum à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

FDJ 221 : Dany Carrel

DC1 lapetitevertu

À la demande générale [à la requête unanime des membres du club], nous célèbrons aujourd’hui - sans barguigner - le nonantième anniversaire de Dany Carrel aka Yvonne Chazelles du Chaxel, née à Tourane (aujourd’hui Da Nang) en 1932. Certaines sources avancent qu’elle est née le 20 septembre 1935. Peu importe, nous reviendrons. Figure inoubliable du cinéma français "ancienne manière". Son seul regret est de n'avoir jamais été sollicitée par Jean-Luc Godard. Extraits de son book, couverture de son livre de mémoires (Robert Laffont, France-Loisirs, J’ai Lu).

DC5

Je dédie ce message à JiPé.

DC2 1426470

DC4piegepourcendrillon

DC3 dany-carrel

~

009135960

Posté par charles tatum à 13:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

19 septembre 2022

God Save The Queen, Johnny (vraiment) Rotten

SexPistols

Depuis la mort d'Elizabeth II, John Lydon/Johnny Rotten s'est rangé dans le camp des pleureuses, rompant des lances contre ses anciens camarades des Sex Pistols coupables à ses yeux de chercher à se faire du pèze sur le cadavre à peine refroidi de la reine d'Angleterre. Selon lui, "the timing for endorsing any Sex Pistols requests for commercial gain in connection with ‘God Save The Queen’ in particular is tasteless and disrespectful to the Queen and her family at this moment in time." [CLIC] Tout de même... Rotten dispensant des leçons de morale, de bon goût et de respect à l'égard de l'Empire et des Windsor ? On aura tout vu. On laissera ce pitoyable ex-jeune homme sans avenir raconter tout ça à son psy (et à son banquier), et l'on réécoutera l'indépassable God Save the Queen, version 1977. Les paroles en prime, ci-dessous.

God save the queen
The fascist regime
They made you a moron
A potential H bomb
God save the queen
She's not a human being
and There's no future
And England's dreaming
Don't be told what you want
Don't be told what you need
There's no future
No future
No future for you
God save the queen
We mean it man
We love our queen
God saves
God save the queen
'Cause tourists are money
And our figurehead
Is not what she seems
Oh God save history
God save your mad parade
Oh Lord God have mercy
All crimes are paid
Oh when there's no future
How can there be sin
We're the flowers
In the dustbin
We're the poison
In your human machine
We're the future
Your future
God save the queen
We mean it man
We love our queen
God saves
God save the queen
We mean it man
There's no future
In England's dreaming God save the queen
No future
No future
No future for you
No future
No future
No future for me
No future
No future
No future for you

Posté par charles tatum à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 septembre 2022

Woody Allen se met au roman

Woody_Allen_Cannes_2016

 

Woody Allen, 86 ans, a annoncé qu'il cesserait de tourner après la sortie de son prochain film. Il a déclaré à La Vanguardia (Barcelone), à propos de Wasp 22, qu'il devrait réaliser en France:

"Mon intention, en principe, est de ne plus tourner de films et de me consacrer à l'écriture."

Il ajouta que son prochain projet était l'écriture d'un roman.

 

Posté par charles tatum à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 septembre 2022

Rolle 17/9/2022

rolle

Posté par charles tatum à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Capra, dix ans plus tard

2012 09 07 1703

Capra, trouvée dans les marais de Redon/Saint-Jean en août 2004,
et que son coeur a lâchée le 17 septembre 2012. Emotion et chagrin.

Ici, Capra et Seamus

CAPRA 2

Posté par charles tatum à 00:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2022

Les trois continents, c'est dans deux mois

troiscontinents2022

D'après un photogramme de Thampu (The circus tent) de Govindan Aravindan, 1978

Posté par charles tatum à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,