Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
Visiteurs
Depuis la création 1 413 222
Newsletter
Derniers commentaires
12 mai 2024

Lectures pour tous : Caroline De Mulder

« Elle se dirige vers une grande caisse bardée de planches de bois, pourvue d’un couvercle, la terre moins sèche cède sous ses pieds. Alors, elle entend. Un bruit de branches cassées, d’animal échappé. Elle s’approche. Le voit, à genoux, à moitié dissimulé par le bac, en train d’ingurgiter des épluchures crues, de s’en mettre plein les doigts dans la gueule. C’est une grande carcasse d’homme, maigre sur l’os. À côté de lui, un râteau aux dents tournées vers l’azur. Ses orbites sont creuses, ses pommettes sorties. Il est tout serré dans son regard traqué, tout flottant dans sa chemise usée, et trop grand, infiniment, pour sa chair rétrécie. Voyant Renée, il bondit presque, aussitôt se jette sur elle. Elle pousse un cri, le contact de l’homme et son propre mouvement de recul la renversent. Au sol, elle essaie de se relever. L’homme ne la regarde pas, il ramasse les fragments de biscuits tombés par terre, les fourre dans son bec. Puis il saisit son râteau. Elle veut se protéger derrière ses coudes et ses bras levés. Mais l’homme ne respire même pas. il frôle le ciel et fout le camp, la bouche pleine. » Caroline De Mulder, La pouponnière d’Himmler, Gallimard 2024.

~

Caroline De Mulder est née à Gand en 1976. Elle enseigne à Namur et à Bruxelles (La Cambre).

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité