Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
Visiteurs
Depuis la création 1 413 222
Newsletter
Derniers commentaires
14 mai 2024

Lectures pour tous : Paul Auster

« Un nouveau livre a pris forme en lui au cours des mois précédents, projet excentrique, saugrenu, qui ne ressemble à rien de ce dans quoi il s’est lancé par le passé [...], et il veut y consacrer le plus de temps possible, car le temps compte désormais, et il n’a pas la moindre idée de combien il lui en reste. Pas seulement combien d’années avant de passer l’arme à gauche, mais plus précisément, combien d’années de vie active et productive avant que son esprit ou son corps ou les deux ne commencent à le lâcher et qu’il ne se change en idiot incompétent, perclus de douleurs, incapable de lire ou de penser, de se rappeler ce qu’on lui a dit quatre secondes plus tôt ou de rassembler assez d’énergie pour bander, chose horrible qu’il ne souhaite pas envisager. Cinq ans ? Dix ans ? Quinze ans ? Les jours et les mois filent devant lui de plus en plus vite à présent, et le temps qui lui reste passera de toute façon en un clin d’œil. » Paul Auster, Baumgartner, 2023, traduit de l’anglais par Anne-Laure Tissut, Actes-Sud (2024).

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité