Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
Visiteurs
Depuis la création 1 401 874
Newsletter
Derniers commentaires
29 juin 2008

Louis Jordan

Don't Worry 'bout the Mule. Ce petit bout de Louis Jordan m'a servi de prétexte pour apprendre à importer des fi-films sur le blog. Maintenant qu'il y est, il y reste.

Quant à la technique... le générique ne serait pas complet si j'omettais d'exprimer ma reconnaissance à El et Al de Mortier, en Grande Belgique. Les algorithmes n'ayant absolument aucun secret pour eux, je leur dois de faire tourner la maison. Je les embrasse pour ça.

galestorm

N'oublions rien ni personne. Louis Jordan & His Tympany Five jouent Don't Worry 'bout the Mule, de Jordan en personne. La scène est extraite de Swing Parade of 1946, film de Phil Karlson dont le scénario s'inspire d'une histoire originale de Nicholas Ray.

Outre Jordan, ses musiciens et ses chorus girls, on est bien content de retrouver à l'affiche les Trois Stooges (sans eux, nous sommes foutus), Gale Storm (on ne se lasse pas de montrer ses photos) et Edward Brophy le mal léché. Pour la petite histoire, Phil Karlson aura cent ans le 2 juillet 2008, Louis Jordan aura cent ans le 8 juillet, et Gale Storm a eu 27 ans le 5 avril dernier.

Soupy twist.

Commentaires
T
Merci pour l’extrait. C’est toujours un plaisir de voir et d’ouïr Louis Jordan. Pour les amateurs, signalons l’existence d’un excellent coffret anthologique chez JSP (131 morceaux réunis sur cinq CDs), conforme à la politique de ce label britannique : graphisme hideux des pochettes et livrets, mais repiquages de qualité, et prix abordable en cherchant bien. Chez le même éditeur, les coffrets Louis Armstrong et Jelly Roll Morton sont également recommandables.
Répondre