billie_holiday

Strange Fruit a été écrit en 1937 et mis en musique un peu plus tard par Abel Meeropool, un instituteur communiste du Bronx. La chanson s'inspire de photos de lynchages dans le Sud des États-Unis. (Près de 4000, selon le Tuskegee Institute, entre 1890 et 1940.) Voir ici pour son histoire dans ses grandes lignes ou un peu plus détaillée (wsws). Billie Holiday la chante comme elle seule sait le faire, accompagnée au piano par Mal Waldron.


[Millimwa]

Southern trees bear strange fruit,
Blood on the leaves and blood at the root,
Black bodies swinging in the southern breeze,
Strange fruit hanging from the poplar trees.

Pastoral scene of the gallant south,
The bulging eyes and the twisted mouth,
Scent of magnolias, sweet and fresh,
Then the sudden smell of burning flesh.

Here is fruit for the crows to pluck,
For the rain to gather, for the wind to suck,
For the sun to rot, for the trees to drop,
Here is a strange and bitter crop.

Les arbres du Sud portent un étrange fruit,
Du sang sur les feuilles, du sang aux racines,
Un corps noir se balançant dans la brise du Sud,
Etrange fruit pendant aux peupliers.
 

Scène pastorale du "vaillant Sud",
Les yeux exorbités et la bouche tordue,
Parfum du magnolia doux et frais,
Puis la soudaine odeur de chair brûlée.

Fruit à déchiqueter pour les corbeaux,
Pour la pluie à récolter, pour le vent à assécher,
Pour le soleil à mûrir, pour les arbres à perdre,
Etrange et amère récolte.

lynchage3

lynchage

lynchage5