Le Kris Wanders Quartet se produira demain soir,
mercredi 9 décembre, au Brass (1190 Bruxelles)
L'entrée sera gratuite. Le concert démarrera à 20h30 précises.

On entendra Kris Wanders (tenor), André Goudbeek (sax alto), Teun Verbruggen (percussion) et Peter Jacquemyn (contrebasse, voix)

~

Le fragment ci-dessus est extrait d'un concert donné le 13 mai dernier dans le cadre des Instants Chavirés, à Paris. Kris Wanders (tenor), Johannes Bauer (tb), Peter Jacquemyn (b), Mark Sanders (dms). Extrait de la présentation de Kris Wanders à l'occasion de ce concert :

L’histoire de Kris Wanders est pour le moins singulière.

Dans les années soixante, depuis sa Hollande natale, il fait partie des pionniers de ce qui deviendra la musique improvisée européenne. Partenaire de Fred Van Hove et de Peter Brötzmann (des témoins de l’époque affirment que le jeu de ce dernier doit beaucoup à Wanders), il est aussi membre du Globe Unity Orchestra.

Dans les années 70, il part s’installer en Australie, d’où, très vite, il cessera de donner tout signe de vie, à tel point qu’on a longtemps pu le croire disparu...

Et l’on ne saurait trop remercier les trois compères qui l’accompagnent ce soir d’avoir mis fin à ce long exil en le ramenant sur les scènes européennes.

L’occasion inespérée d’entendre enfin en live la monstrueuse puissance du souffle de ce saxophoniste tonitruant, magnifiquement épaulé par Johannes Bauer, véritable funambule du trombone, Mark Sanders au soutien rythmique aussi implacable qu’inventif et l’impressionnant Peter Jacquemyn dont la contrebasse tellurique a accompagné, entre autres, Peter Kowald, Ernst Reijseger, Daunik Lazro, Barre Phillips, Roger Turner, Joëlle Léandre ou Phil Minton.