« Le malheur ne n'avilira jamais. Je n'ai point dans les fers pris le cœur d'un esclave et ne l'y prendrai, je l'espère, jamais, dussent-ils ces fers malheureux, oui, dussent-ils me conduire au tombeau - vous me verrez toujours le même, j'ai le malheur d'avoir reçu du ciel une âme ferme qui n'a jamais su plier et qui ne pliera jamais. »

Qui a écrit des lignes, du fond de sa prison ?

1. Moumia Abou-Jamal
2. Cesare Battisti
3. Marius Jacob
4. Jean-Marc Rouillan
5. D.A.F. de Sade.