Murné hry (Jeux virils), 1988

(Merci à didier)