Le theremin d'août

Je n'oublie pas de remercier Camille Saint-Saëns (1835-1921), Clara Rockmore (1911-1998), Ph!l sans qui la magie enivrante du theremin me serait à tout jamais étrangère, et Thierry H, qui a le génie de me sortir en un clin d'oeil de mes pires cauchemars informatiques.