C'est un tout petit extrait de Jazz, la formidable série de Ken Burns (2001), maître d'oeuvre d'une tripotée de mastodontes didactiques pour le petit écran, dont The Civil War (1990), The War (2007) et autre National Parks (2009). Il vient d'achever la série de référence sur l'histoire du baseball (Baseball, 2010).