o_somma_luce2

O Somma Luce, de Jean-Marie Straub (2009)

[Le dernier chant du "Paradis" de La Divine Comédie. Accompagné de Corneille-Brecht, ou Rome l'unique objet de mon ressentiment, (photo ci-dessus) extraits d'Horace et d'Othon (Pierre Corneille) et de Das Verhoer des Lukulus (pièce radiophonique de Bertolt Brecht).]

Du 5 au 11 janvier 2011, dans quelques bonnes salles de cinéma.

somma