paris_1949

Le voyage à Paris

~

« En 1954 [Cinq ans après le voyage à Paris, en 1949, NdT], Bird est à nouveau interviewé, cette fois par le saxophoniste Paul Desmond, altiste au sein du quartet de Dave Brubeck. A la remarque suivante de ce dernier: "Tu as laissé plus que n'importe qui une empreinte décisive sur l'histoire du jazz de ces dix dernières années", il répond: "Eh bien, pas encore, Paul, mais j'en ai l'intention. Je voudrais étudier davantage. Je ne suis pas encore au point. Je ne suis pas tout à fait... je ne me considère pas comme trop vieux pour étudier. Bien... sérieusement parlant, je vais essayer d'aller en Europe pour étudier. J'ai eu le plaisir de rencontrer Edgar Varese à New York. C'est un compositeur classique européen. C'est un Français, un type très bien, et il veut me donner des cours. En fait, il veut écrire des choses pour moi... tu sais, une base plus ou moins sérieuse, tu vois? Et s'il s'occupe de moi, alors j'aurai une chance d'aller à l'Académie de musicale de Paris (sic) et d'étudier, tu vois? C'est que... le principal, le premier... mon intérêt premier est encore d'apprendre à jouer de la musique, tu vois?"* [...]

« Charlie Parker ne viendra jamais s'installer en France pour étudier. Les projets avec Edgar Varese n'aboutiront pas. Une belle occasion ratée. La musique du XXe siècle y aurait sûrement gagné une de ses créations les plus étranges et, qui sait? peut-être l'une des plus belles. »

Jean-Pierre Jackson, Charlie Parker, Actes Sud, "Classica", 2005

* Interview incluse dans le CD Bird's Eyes vol.8, Philology W 80.2.