07 octobre 2011

Good-bye Charlie (Napier)

Pas question de rendre hommage ici au petit génie du marketing numérique universel (beurk), n'eût-il contribué comme pas un (sauf peut-être son copain et alter ego Zuckerberg**) à renforcer l'idiotie et l'asservissement planétaires à grands coups de machines-espions, de téléphones pédonculés et d'addictions métastatiques en tous genres. On aura plutôt une pensée pour Charles Napier, l'acteur aux deux cents films (dont cinq avec Russ Meyer), qui vient de mourir discrètement à septante-cinq ans, à Bakersfield. Good-bye... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

06 octobre 2011

Bresson Mouchette Godard

Godard, 1967 : bande-annonce de Mouchette
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 octobre 2011

Bad Bank Belge

  Vu sur la vitrine d'une agence Dexia, quartier de la porte de Namur, Bruxelles, il y a dix jours [© flamme52] ~ Lu dans les journaux ce matin (m'en fous, mon compte est à découvert) : Une « bad bank » pour Dexia
Posté par charles tatum à 09:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2011

Fay Wray, the perfect screaming lady

[pour Glaz] Fay Wray ea., King Kong, 1933.
Posté par charles tatum à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 octobre 2011

Lectures pour tous : Bloch

Le soleil mourait à l’ouest et son sang tachait le sol. J’aurais pu être poète, pensa-t-il. Écrivain. Mais c’eût été gâcher, grandement gâcher son talent. La vie d’un écrivain est courte, limitée à celle du papier sur lequel ses paroles sont inscrites, et à la capacité de mémoire de ses lecteurs. Le papier est friable et tombe bientôt en poussière, et les vers mangent la mémoire des hommes. Et qui mange les vers ? Le temps. C’est le temps, l’ennemi. Le temps mange les vers, le temps mange le papier, le temps mange le soleil.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2011

C-huit H-dix N-quatre O-deux (7)

C8H10N4O2 n°5  Anonyme, années quarante. 
Posté par charles tatum à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 octobre 2011

Occupy Together, USA

Le mouvement des occupations américain n'a pas fini de les empêcher de dormir. On suivra l'évolution de la situation un peu partout, notamment ICI ; en attendant, rendez visite à mon ami Shige [ CLIC ] qui expose sur son blog plusieurs séries d'affiches, tracts et proclamations. Il peut être utile aussi de s'agglutiner au réseau FB du mouvement.
Posté par charles tatum à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2011

Mouëllic, improvisation, trois : Ferran, Hymas, Rivers

Les 14, 15, 16 et 17 décembre 1998, Sam Rivers (saxophones et flûte) et Tony Hymas (piano) enregistrent un disque produit par Jean Rochard, au studio d'Ocoee en Floride. C'est le troisième disque sur lequel ils figurent ensemble, mais c'est la première fois qu'il s'agit d'un duo. Produit par Agat Films et La Sept Arte, Quatre jours à Ocoee est réalisé par Pascale Ferran avec une équipe réduite de trois personnes (Katell Djian, cadreuse; Jean-Jacques Ferran, preneur de son; Eric Thomas, perchman).  « Quatre jours... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 octobre 2011

Mouëllic, improvisation, deux : Rozier, le bonheur

« Il y avait quelque chose d'écrit mais ce n'était pas difficile d'improviser parce que les trois filles étaient très proches des personnages. Il a suffi d'ouvrir les vannes et laisser les idées de scènes venir au fur et à mesure. » Ces quelques mots de Jacques Rozier à propos de Du côté d'Orouët constituent une introduction idéale à l'hypothèse de l'existence d'un "cinéma improvisé". L'évidence exprimée ici par l'héritier le plus inventif de l'oeuvre de Jean Renoir dissimule avec autant d'habileté que d'élégance la complexité... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2011

Mouëllic, improvisation, un : le livre

L'homme et son œuvre étant éminemment recommandables, je recommande donc le nouveau livre de Gilles Mouëllic, déjà auteur de Jazz et cinéma (Étoile / Cahiers du cinéma, 2000), prof à l’université de Rennes et critique à Jazz Magazine. Une quatrième de couverture de haute tenue (une des grandes qualités des éditions Yellow Now) annonce ainsi la couleur : « Si l’improvisation est a priori associée aux arts de la performance, et en particulier au jazz, elle n’en a pas moins accompagné le cinéma depuis les premiers... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,