Marina Vlady, 17 ans, interprète Chanson pour l'Auvergnat sous l'oeil amoureux de Raymond Pellegrin.
C'est extrait d'un film de 1955 de Dimitri Kirsanoff, Le Crâneur.  
[Nos dimanches matin seraient ternes sans M. Leboc. Merci à lui.]