Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
Visiteurs
Depuis la création 1 411 236
Newsletter
Derniers commentaires
28 février 2012

Le retour du cinéma muet (sic) : Rebelote !

Rebelote, c'est le film que l'ami Jacques Richard tourna en 1983.

(Non, ce n'est pas une prode Langmann. Non, Dujardin n'y joue pas. Manquerait plus que ça.)

Il est ressorti, très discrètement, il y a quelques mois. 

Nous parlâmes de Jacques Richard ICI et ICI . Qu'on se le dise.

Publicité
Publicité
Commentaires
F
Très beau ! Merci !
Répondre
N
Mais où est donc orniscar?<br /> <br /> <br /> <br /> Les reliefs du vieux festin cinématographique jusqu'à présent encore ornés de ces laborieux dialogues de sourds écrits pour des scénars ineptes ne peuvent plus désormais se répercuter autrement que par le truchement de l'industrie publicitaire qui vendra aussi bien du "papier-cul" sniffant bon le pin des landes que des rouleaux de pellicule celluloïd crypto-hollywoodiens...Du "sniff-cuvette", ou de l'after-shave..;<br /> <br /> Repassons donc le rasoir-à-gorges pour un moment....<br /> <br /> S <br /> <br /> Repassoo
Répondre
N
Gavés jusque là, car jusqu'à l’os!!!!!!<br /> <br /> <br /> <br /> Du temps du “muet”, le Kino qui avait des choses à dire et cherchait parfois ses mots.<br /> <br /> <br /> <br /> De nos jours<br /> <br /> <br /> <br /> (Si nous exceptons les films de Guy Debord tels:<br /> <br /> <br /> <br /> “In girum imus nocte et consumimur igni” ,<br /> <br /> “la Société du Spectacle”,<br /> <br /> "Hurlements en faveur de Sade", <br /> <br /> etc.<br /> <br /> <br /> <br /> de Guy Debord<br /> <br /> <br /> <br /> l’industrie cinématographique de "la vie par procuration" en proie aux pires des maux du Spectacle qui en tout maintenant bredouille admet n’avoir plus rien d’autre à dire que<br /> <br /> “Quand on aime la vie on va au cinéma”(Muet et moderne, cela s'entend!!!)<br /> <br /> <br /> <br /> et enfin:<br /> <br /> <br /> <br /> ELLE FERME SA GUEULE de CHIASSE D’EAU<br /> <br /> <br /> <br /> !!!
Répondre
N
J'allais omettre de te féliciter, Charles, pour cette belle trouvaille...Je ne me le serai jamais pardonné...Voila, c'est réparé maintenant.<br /> <br /> <br /> <br /> Ah oui: le tout est relayé bien sûr du côté de chez les nosotros, comme tu dois t'en douter....<br /> <br /> <br /> <br /> Bien amicalement.<br /> <br /> <br /> <br /> Steph
Répondre
N
Je m'étais plus ou moins tripoté les méninges en vue d'écrire un "truc" sur les oscars du cinéma consacrant une fois encore en "cocoricoscars" le Dujardin ubiquement bio -(jeu de mots dans lequel le quotidien Libé m'aura précédé dans le style "almanach Vermot"...Si j'en suis à faire du "libé" ou du "Vermot", c'est que je ne marche pas très fort, admettons-le, je ne m'en félicite donc pas!)- mais je ne me forçais pas trop non plus à gloser sur ce thème éculé à satiété dans tous les média jusqu'à l’écœurement depuis plusieurs jours/semaines déjà...Gavés jusque là!!!<br /> <br /> <br /> <br /> Il arrive donc parfois, subrepticement, que Rien est encore ce qu'on peut faire de Mieux . .
Répondre
Publicité