Bettie, notre camarade de stage, est ivre de bonheur. Elle vient d'apprendre comment utiliser des proxys pour empêcher à tout jamais les sbires du président élu (et demain peut-être les argousins d'un président sauce à l'eau) d'identifier l'IP de son ordinateur. Elle sait qu'elle peut donc en toute impunité consulter de manière habituelle tous les sites Internet qu'elle voudra, y compris ceux qui prônent la poursuite de la révolution mondiale. [ Cf. ICI ]

bp77

Bettie, à l'issue du stage d'informatique