[ via SHIGE ]

Dernière salve avant le verdict attendu vendredi

pussy-riot-11

On se rassemblera place Stravinsky, à Paris, demain vendredi à 12h30 (et AILLEURS DANS LE MONDE). Un seul mot de désordre: "Libération immédiate de Nadejda Tolokonnikova, Marie Aliokine et Katerina Samoutsevitch" du collectif Pussy Riot, qui risquent chacune trois ans de prison pour avoir punkisé avec le diable dans une cathédrale moscovite, aux cris parfaitement blasphématoires de "Sainte Vierge, chasse Poutine". Elles sont jugées pour "vandalisme aggravé, incitation à la haine religieuse et sabotage des valeurs et du fondement spirituel de la Russie".

[On lira sur le blog du companero Shige le texte complet du communiqué d'une certaine association Russie-Libertés qui semble coordonner la manif parisienne. Venez nombreux, car Osez le féminisme et les Mouvement des Jeunes Socialistes sont dans le coup. Faudra pas déconner.]

En cherchant ICI, on dégotera un bout du concert incriminé de Pussy Riot. Dès que les filles sortent de prison, on les invite avec le groupe Pussy Riot au grand complet, à une grande orgie punk dans Notre-Dame-de-Paris. Rien que pour emmerder Valls.

[Photo du haut, le trio. Photo du bas, Nadejda Tolokonnikova.]

pussy-riot-22