Un appel de JiPé, auquel il serait niais de ne point s'associer,
- qu'il serait vain de ne point relayer -
tant les films de Jean Boyer se font rares  

un_mauvais_garcon

« Faites chauffer vos magnétoscopes et autres graveurs de salon!  Il ne faut rater sous aucun prétexte le film délicieux et rarissime qui passe dimanche prochain au “Cinéma de minuit” de France 3: UN MAUVAIS GARÇON, de Jean Boyer. »  

Nous les paumés
Nous ne sommes pas aimés
Des bons bourgeois
Qui nagent dans la joie
Il faut avoir
Pour être à leur goût
Un beau faux col
Et un chapeau mou
Ça n'fait pas riche une casquette
Ça donne le genre malhonnête
Et c'est pourquoi
Quand un bourgeois nous voit
Il dit en nous montrant du doigt

C'est un mauvais garçon
Il a des façons
Pas très catholiques
On a peur de lui
Quand on le rencontre la nuit
C'est un méchant p'tit gars
Qui fait du dégât
Si tôt qu'il s'explique
Ça joue du poing
D'la tête et du chausson
Un mauvais garçon

Toutes les belles dames
Pleines de perles et de diam's
En nous croisant
Ont des airs méprisants
mais demain
Peut-être ce soir
Dans nos musettes
Elles viendront nous voir
Elles guincheront comme des filles
En s'enroulant dans nos quilles
Et nous lirons
Dans leurs yeux chavirés
L'aveu qu'elles n'osent murmurer

C'est un mauvais garçon
Il a des façons
Pas très catholiques
On a peur de lui
Quand on le rencontre la nuit
C'est un méchant p'tit gars
Qui fait du dégât
Si tôt qu'il s'explique
Mais y a pas mieux
Pour donner l'grand frisson
Qu'un mauvais garçon