Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
Visiteurs
Depuis la création 1 401 874
Newsletter
Derniers commentaires
19 septembre 2012

Renoir et Guitry et Renoir (Ceux de chez nous) [version .2]

Shige m'apprenait tout à l'heure l'arrivée imminente d'un film de long métrage consacré à Pierre-Auguste Renoir*. Il est rare qu'une bande-annonce suffise, au grand dépit de ses promoteurs, à nous convaincre qu'un film est ridicule et non avenu. On y relève des mots d'auteur mal sentis (genre: "Le génie n'est pas héréditaire", proféré par Michel Bouquet-"Renoir" et probable titre d'un article prochain de Télérama), des nus si laids qu'on a envie de ne plus acheter que du Yves Klein, des couleurs pseudo naturalistes comme autant d'insultes à la mémoire du peintre, mais aussi la présence attendue du blondin Vincent Rottiers (prometteur dans "Qu'un seul tienne et les autres suivront" et "Je suis heureux que ma mère soit vivante" en attendant - c'est pour bientôt j'espère - "Le monde nous appartient") dans le rôle-clé de Jean Renoir, le fils cadet...
Le temps est à l'économie, de temps et d'énergie. Pour l'heure, nous reverrons en boucle les cinq petites minutes que l'immense Guitry consacra à Pierre-Auguste Renoir, constituant un chapitre de Ceux de chez nous, en 1915. [Le fragment récupéré sur YouTube et montré ici est la version allongée, sonorisée et commentée par Sacha en 1952.] 

[* Il s'intitule Renoir. Il est réalisé par Gilles Bourdos. Il sort le 3 janvier.]

Commentaires