Pure coïncidence. Deux minutes après avoir posté le message précédent, je recevais ceci de l'ami Jean-Pierre. Les âmes sensibles peuvent regarder jusqu'au bout, il n'y a pas d'embuscade, pas de symphonie gore. Ce ne sont pas les images qui sont intolérables, mais la réalité qu'elles représentent.

 

la surconsommation