salah dans seconde peau

Seconde Peau (Pauline Dévi, 2010)

~

Jean-Pierre m'envoie ceci.

Une autre mort, qu'aucun journal ni aucun site (pas même "Les Gens du cinéma" qui se targue de recenser tous les décès de professionnels du septième art) n'a signalée en France: celle de Salah Teskouk (ICI, Le Soir d'Algérie). Né en 1935, fils du muezzin de la mosquée de Paris (eh ouais !), il avait abandonné une prometteuse carrière de danseur pour militer au FLN, puis s'était consacré au théâtre et au cinéma. Aucun rôle de premier plan, mais il a joué l'Arabe de service dans une multitude de films: FORT SAGANNE, TIR À VUE, PIERRE ET DJEMILA, AU PETIT MARGUERY, LA PETITE JÉRUSALEM et plein d'autres. Il a succombé à un cancer le 29 mars dernier. Ce fut un acteur remarquable, probe et discret. Salut, Salah !

 

Le dernier film de Salah Teskouk est La Nuit de Badr, moyen métrage de Mehdi Hmili
(« Chronique d'une séparation d'un vieux poète tunisien exilé et de son amant »)

[bande-annonce déposée sur YT par le réalisateur ]