Le bruit, l'odeur et quelques étoiles

De l'usage du sex toy en temps de crise



~

« En mai dernier, Eric Pittard sortait son dernier long métrage, De l'usage du sextoy en temps de crise. Dans cette autofiction tournée en partie dans le Morbihan où le réalisateur résidait partiellement, il racontait son combat contre la leucémie, avec courage et humour. La fin du film laissait espérer qu'il avait vaincu la maladie, mais ce n'était malheureusement qu'une rémission. Son parcours de cinéaste autodidacte avait commencé dans le militantisme mao des années soixante-dix. Comme réalisateur ou comme chef-opérateur sur les films de Nicolas Philibert, Robert Kramer ou Patricio Guzman, il restera tout au long de sa carrière attaché aux luttes sociales: des grandes grèves de Saint-Nazaire au problème du droit au logement en passant par l'épopée du commandant Marcos, il n'a jamais cessé d'être auprès de ceux qui luttent. La bataille qu'il menait contre le cancer aura finalement été perdue. Ce cinéaste attachant, intègre et chaleureux, va nous manquer. »

Philippe Baron, www.filmsenbretagne.com 

« Eric Pittard hors champ » : le mot de l'ami Edouard (clic)