14 juin 2014

Lectures pour tous : Tim Willocks

« "Tu adorais les chevaux. Et je dirais qu’ils t’aimaient, et je ne les en blâmerais pas. Tu as retrouvé ma fille dans la plus noire des nuits. Tu as mis Carla dans mes bras. Tu étais avec moi, tu es resté avec moi, tu m’as guidé, à travers le sang, la mort et le tonnerre, et tu n’as jamais flanché. Si nous ne nous étions pas rencontrés, tous les deux, tu aimerais toujours les chevaux. Mais même si cela me brise le cœur, je ne mentirai pas. Je ne souhaiterais pas qu’il en soit autrement. Je n’ai rien avec quoi je puisse... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 juin 2014

Hotties Reading 343

Louise marchant sur l'eau, août 2013Anières (canton de Genève) © Bernard Noël
Posté par charles tatum à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juin 2014

De la musique, pas de football !

Ce n'est pas parce que le football nous déchire le côlon(Vive les camarades du black bloc brésilien, et je crache sur les pisse-copies qui, depuis trois semaines, en font des clowns irresponsables et des râleurs folkloriques), qu'on doit rester chez soi. Demain, Laurent Buscaglia et sa troupe se produisent à Bruxelles. Qu'on se le dise.
Posté par charles tatum à 21:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 juin 2014

Football : avec Jean-Luc Godard, faisons-nous des ennemis

« Le football, ça m’a passé. Il faudrait que la télé ne diffuse que la séance des tirs au but, qu’une chaîne ne donne que cela et s’il n’y a pas de penaltys, elle ne donne pas le match. Jeune, j’ai été gardien de but, je pense que les penaltys m’attirent. Mais on n’a pas besoin de regarder tout le match… En plus, je trouve que c’est mal filmé, c’est très très mal filmé. Est-ce que ça peut être bien filmé ?    On filme le football comme le basket… Le tennis, c’est effrayant [...] Le football, je ne sais pas si ça... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 juin 2014

Le cinéma, sous les couvertures 5

Cinéma expérimental. Abécédaire pour une contre-culture Raphaël Bassan, 344 p., 30 €, ISBN 978-2-87340-335-5 Yellow Now, « Côté cinéma / Morceaux choisis », Crisnée 2014 ~ « Cet ouvrage présenté sous forme d’abécédaire, apparemment composite, est à parcourir comme le journal de bord d’un cinéphile, amateur de cinéma expérimental qui, au gré des époques et des supports, au gré des programmations, a tracé une voie (à poursuivre et à élargir) proposant des approches du cinéma d’avant-garde et expérimental. Les premiers textes... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 juin 2014

Lectures pour tous : Jean Genet

« Nommez donc, si votre âme est basse, inconscience le mouvement qui porte l’enfant de quinze ans au délit ou au crime, moi je le nomme d’un autre nom. Car il faut un fier toupet, un beau courage, pour s’opposer à une société aussi forte, aux institutions les plus sévères, à des lois protégées par une police dont la force est autant dans la crainte fabuleuse, mythologique, informe qu’elle installe dans l’âme des enfants, que dans son organisation. Ce qui les conduit au crime, c’est le sentiment romanesque, c’est-à-dire la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juin 2014

Hotties Reading 342

Écolières américaines © Nina Leen, mai 1947  
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2014

Borah Borah Borah

Borah, il y a huit ans, à New York [ pour Ph!l et Beata, emportés par les vents vers le Triestin ]
Posté par charles tatum à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 juin 2014

Ah, les dimanches...

Ce n'est que l'avant-dernier plan de Intimni osvetleni [Eclairage intime] d'Ivan Passer, 1965
Posté par charles tatum à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2014

En attendant l'été, relisons Prévert

Hommage à Henry B., qui ne le sait pas encore. « […] Et l'on partait, nous aussi, en vacances. Pas en Provence, mais en Bretagne, la petite Bretagne, disait mon père, puisqu'il paraît, et c'est un peu vrai, que la grande c'est le Finistère. Les vacances, c'était pour mon frère, ne plus aller à l'école; pour mon père, échapper à la providence; pour moi, c'était la mer. Nous allions à Pornichet dans la Loire Inférieure. La mer, je courais après elle, elle courait après moi, tous les deux, on faisait ce qu'elle voulait. C'était comme... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,