Aissa Maïga dans Bamako (Abderrahmane Sissako, 2006)