08 août 2015

Las des rumeurs de Paris, je viens me reposer au Croisic.

« Le Croisic, 1912. Las des rumeurs de Paris, je viens me reposer au Croisic. Après un voyage, si court soit-il, de l’eau chaude, un lit frais, vous sont choses précieuses. J’en use, et, la fenêtre ouverte, je respire l’air pur ; je rêve, et j’attends le sommeil. Ma tête, emplie des bruits de la cité, va trouver au port de pêche un calme délicieux. Dieu ! que les oiseaux de mer sont bavards ! et les marins, c’est effrayant ! Dépaysé, jamais je n’ai si mal dormi. » ~ « Rome, Auguste. Pollion... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 04:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,