highschool1

#

highschool 2

Entamé mon marathon "Wiseman, 1". Certains de ces films ne m'étaient pas passés devant les yeux depuis trente ans. On va entendre poser les questions habituelles (mais ineptes), est-ce que ça a vieilli, résisté à l'usure du temps, etc. La vérité c'est que l'Amérique qu'ausculte la caméra de Fred Wiseman et le système que soutiennent les institutions qu'il décortique, n'ont pas fondamentalement changé. La puissance et l'intelligence de son "dispositif" n'en sont que plus épastrouillants. Une claque. Wiseman est un classique, pour de bon. Plus que jamais une référence absolue. Géant.