anderson

Parmi les films que j'ai découverts en 2015, les moins mauvais :

The Grand Budapest Hotel, Wes Anderson (États-Unis, 2014)        

Birdman or The Unexpected Virtue of Ignorance, Alejandro G. Iñarritu (États-Unis, 2014)

Timbuktu [Le Chagrin des oiseaux], Abderrahmane Sissako (France-Mauritanie, 2014)

Le Tout Nouveau Testament, Jaco Van Dormael (Belgique, 2015)

La Belle Saison, Catherine Corsini (France, 2015)

lariviere

Je suis un soldat, Laurent Larivière (France, 2015)

***

Parmi ceux que j'ai revus, les meilleurs :

de broca

L’Homme de Rio, Philippe de Broca (France-Italie, 1964)

The Front Page [Spécial première], Billy Wilder, (États-Unis, 1974)

Laura, Otto Preminger (États-Unis, 1944)

Flaming Star [Les Rôdeurs de la plaine], Don Siegel (États-Unis, 1960)

Laissez-passer, Bertrand Tavernier (France, 2002)

Jigoku-mon [La Porte de l’enfer], Teinosuke Kinugasa (Japon, 1953)

corneau

Le Choix des armes, Alain Corneau (France, 1981)

The Man Who Shot Liberty Valance [L’homme qui tua Liberty Valance], John Ford (États-Unis, 1962)