Cette année 2015 :

Quinze films aimés et adorés, deux séries à jamais dans mon cœur, trois chefs-d’œuvre découverts, et enfin huit films mal-aimés, voire violemment détestés.

Je mélange à la première place des films qui sont distribués en salle et d’autres non (le Costa, pourquoi ???), pour une raison: je pense que ces sept cinéastes (j'ajoute un huitième: Kiyoshi Kurosawa, mais je n’ai pas pu voir le dernier, ma théorie reste donc en suspens) sont les plus grands de ce début du XXIe siècle, et ils ont chacun réalisé, quasi simultanément, un de leurs meilleurs films.

 

1. Feng ai [À la folie], Wang Bing (Chine-Japon, 2013)

the assassin2

Nie yin niang [The Assassin], Hou Hsiao-hsien (Taiwan-Chine, 2015)

Rak ti khon kaen [Cemetery of Splendour], Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande, 2015)

Cavalo Dinheiro, Pedro Costa (Portugal, 2014)

Hill of Freedom, Hong Sang-soo (Corée, 2014)

Shan he gu ren [Au-delà des montagnes], Jia Zhang-ke (Chine, 2015)

The Visit, M. Night Shyamalan (États-Unis, 2015)

 ~

the leftovers

2. The Leftovers 2, Damon Lindelof & Tom Perrotta (États-Unis, 2015)

Mad Men 7b, Matthew Weiner (États-Unis, 2015)

~

3. It Follows, David Robert Mitchell (États-Unis, 2014)

chant d'hiver

Chant d’hiver, Otar Iosselliani (France, 2015)

~

4. Nuits blanches sur la jetée, Paul Vecchiali (France, 2014)

Mission Impossible : Rogue Nation, Christopher McQuarrie (États-Unis, 2015)

~

il est difficile

5. Trudno byt bogom [Il est difficile d’être un dieu], Alexeï Guerman (Russie, 2013)

Inside Out [Vice versa], Pete Docter & Ronnie Del Carmen (États-Unis, 2015)

Fatima, Philippe Faucon (France, 2015)

Inherent Vice, Paul Thomas Anderson (États-Unis, 2014)

~

Découverte de trois chefs-d’œuvre IMMENSISSIMES

les enfants

Les Enfants, Marguerite Duras (France, 1985) (vu sur Youtube)

Wanda, Barbara Loden (États-Unis, 1970) (vu au Louxor)

La Région centrale, Michael Snow (Canada, 1971) (vu à Lussas)

la région centrale

~

Dé-top 2015

Je n’aurais jamais pensé haïr un film d’Eastwood, grande figure paternelle. Mais voilà: il a fait American Sniper. Pour le reste: une grande et belle année d’arnaques bien dorées.

8. American Sniper, Clint Eastwood (États-Unis, 2014)

7. Mia Madre, Nanni Moretti (Italie, 2015)

6. Trois souvenirs de ma jeunesse, Arnaud Desplechin (France, 2015)

5. Birdman or The Unexpected Virtue of Ignorance, Alejandro G. Iñarritu (États-Unis, 2014)

4. Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015)

3. As Mil e Uma Noites [Les 1001 nuits], Miguel Gomes (Portugal-France, 2015)

2. Dheepan, Jacques Audiard (France, 2015)

1. Iron Maiden, Virgil Vernier (France, 2015)