Reçu ce communiqué de l'excellent Vinz J. Orlof, aka Vincent Roussel

 

Chers amis,

Après le livre consacré à la collection Gore du Fleuve Noir, j’ai le plaisir de vous annoncer que va bientôt sortir aux éditions Artus films le livre que j’ai consacré aux collections Bébé noir et La Brigandine.

Quelle idée, me direz-vous, de s’intéresser à cette littérature de gare antédiluvienne et qui, a priori, ne passionnera pas grand-monde ? (au passage, un grand merci à Thierry Lopez et Kevin Boissezon qui ont relevé le défi !)

Peut-être parce que la singularité des éditions de La Brigandine est, justement, de ne pas ressembler aux collections érotico-policières similaires de cette époque (les années 70/80) et d’avoir regroupé en son sein des auteurs venus d’horizons divers, sensibles aux mêmes idéaux libertaires et subversifs tout en n'ayant pas grand-chose en commun avec les vieux routards de la paralittérature habitués à gratter du papier et à répondre à des commandes précises (ceci dit sans le moindre mépris, bien sûr).

En dépit d’un cahier des charges assez strict (inscription dans le genre policier, un tiers d’érotisme obligatoire…), les auteurs vont parvenir à se libérer des carcans imposés et à faire de cette collection un terrain de jeu et d’expérimentations, véritable carrefour de nombreuses tendances: le néo-polar, l’érotisme émancipateur, le "midi-minuisme" et le cinéma bis, la bande dessinée et une orientation politique teintée par les idées de l’Internationale situationniste. Bref, une sorte de croisement improbable entre le roman de supermarché et les grandes heures de la contre-culture !

Avec l’appui indéfectible de Gérard Lauve, Nico Tubbytoast et Daniel Paris-Clavel (du magazine Chéri-Bibi) et la participation amicale mais ô combien précieuse de Frederick Durand, Ariane Gélinas, Shigenobu Gonzalvez et David Didelot, nous avons étudié l’histoire de ces collections et analysé les 124 romans (+ 2 hors-séries) parus entre 1979 et 1982.

Les portraits des auteurs ainsi que des entretiens avec Jean-Pierre Bouxyou, Frank Reichert, Jean Streff, Raphaël G. Marongiu, Alain Paucard, Yak Rivais, etc. vous seront également proposés. De plus, les sublimes Monica Swinn (vous apprendrez comment elle a participé à cette aventure) et Lisbeth Rocher (à l'origine du nom de la collection) apporteront leur témoignage ainsi que Frank Evrard (spécialiste de la littérature populaire), Bernard Joubert (spécialiste de la censure) et l’incontournable entarteur Noël Godin. Et il y aura, bien évidemment d’autres surprises…

Pour précommander le livre, c’est ici. Je vais essayer de ne pas trop vous ennuyer avec ce projet et éviter la lourdeur des spams à répétition mais si vous aviez la gentillesse de partager l’information et de la faire tourner, je vous en serais infiniment reconnaissant.

Merci d'avance

PS. Je ne voulais pas que mon statut ressemble à une cérémonie de remise des Césars et ne pas être trop long (raté!) mais je tenais aussi à remercier d'ores et déjà pour leur aide, leurs renseignements, leurs conseils ou nos discussions Olivier Bailly (que j'aurais tant aimé embarquer dans l'aventure !), Christophe Bier, Gérard Courant, Charles Tatum, Jean-Yves Griette, Robert Darvel, Florian Vigneron, Christian Leciaguezahar et Laurent Chollet.

***

Quelques unes de La Brigandine

br l'étroit petit cochon

br la vie secrète d'eugénie grandet

br le massacre du printemps

br les sept merveilles du monstre