L'Actor's Studio (trois écrans et une chaleur humaine à nulle autre pareille) a été repris il y a une trentaine d'années par Claude Diouri. Il s'agit du dernier cinéma bruxellois [Art et Essai, Europa Cinémas, tout le bataclan, tout en VO et petit bistrot convivial] dévolu, grosso modo, à l'exploitation en marge de l'industrie cinématographique.

J'apprends qu'il ferme ses portes définitivement le 31 juillet. L'hôtel Arlequin, propriétaire des murs, récupère les lieux.

Pour les cinéphiles bruxellois, il s'agit de la plus mauvaise nouvelle depuis la disparition de l'Arenberg-Galeries, à deux pas de l'Actor's, fin 2011.

 

actors-studio-22--nana-van-de-poel