Aitor Gabilondo, à propos de la série télé passionnante qu’il a tirée du roman de Fernando Aramburu [en français chez Actes Sud]. « Patria, c’est un western avec deux femmes. [...] Les hommes de cette génération, ce sont des handicapés émotionnels, incapables de montrer leurs sentiments. [...] Les femmes sont des dures à cuire. Elles ont un amour âpre. Ce sont John Wayne et Burt Lancaster, ces deux femmes. Et leurs filles sont les mêmes dans une version light. » [Le Monde, 21/11]

vlcsnap-2020-11-27-09h20m48s950

Elena Irureta (Bittori), Ane Gabarain (Miren)

vlcsnap-2020-11-27-09h22m20s634