Marins_de_Kronstadt_1921

« Depuis un siècle, les léninistes et les autres tendances du mouvement ouvrier se déchirent sur la répression de la révolte des marins de l’avant-port de Pétrograd en mars 1921. Ces dernières la présentent comme "le crépuscule sanglant des soviets", tandis que les premiers affirment l’impérieuse nécessité qu’avaient les bolchéviques de réduire la forteresse, malgré le bien-fondé partiel (reconnu par certains d’entre eux) de leurs demandes et leur sincérité. À l’occasion du centième anniversaire de l’événement, dans une tentative de clore un dossier dont les développements principaux sont à présent sans mystère, Étienne Lesourd a eu l’idée de mêler les textes des uns et des autres – sans s’interdire évidemment de rectifier leurs récits lorsqu’ils sont erronés ou fallacieux. Favorable aux insurgés, le compilateur espère ainsi atteindre à une certaine objectivité, mais pas à l’impartialité, et aussi, d’une certaine façon à en finir avec Cronstadt. » [Les Nuits rouges, 2021, textes assemblés par Étienne Lesourd]

Cronstadt-site-2