12 janvier 2016

Lectures pour tous : Robert Musil

« La main qu’elle lui tendit était grasse et légère. Il la retint un instant de trop, car de cette main, ses pensées ne parvinrent pas à se détacher tout de suite. Elle était dans la sienne tel un pétale épais; les ongles pointus, comme des élytres, semblaient capables à tout instant de s’envoler avec elle dans l’invraisemblable. Ulrich avait été subjugué par l’extravagance de la main féminine, cet organe somme toute indécent qui, comme la queue des chiens, touche à tout, mais n’en est pas moins officiellement le siège de la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 décembre 2015

Lectures pour tous : Mary Dorsan

Trois heures à Paris un samedi Sur le boulevard Saint-Michel, un homme en costume se retourne sans discrétion pour regarder une femme en minijupe jaune et chemisier noir bouffant qui s’est arrêtée devant la vitrine d’un magasin de chaussures, en équilibre sur de hauts talons, noirs, brillants. À mi-chemin du passage piéton, une femme, aux lèvres confiture de fraises, suit d’un regard insistant les fesses d’un homme en jean moulant qui étudie un plan de Paris, en avançant lentement. Il contourne un adolescent rêveur, aux cheveux longs... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2015

Lectures pour tous : Goliarda Sapienza

« Il y avait trois robes : une rose, une blanche avec de merveilleuses dentelles, une de couleur bleue, voyante et brillante, mais qui avait pour elle d’être la moins décolletée. Dommage ! La rose et la blanche aux dentelles lui plaisaient, mais il fallait être prudente. Et en s’habillant et se peignant – elle n’avait pas beaucoup de temps – elle se contenta de les regarder sans arrêt. Elle n’avait jamais rien vu d’aussi beau, des larmes lui en montaient aux yeux. – Mais que faites-vous ? Vous pleurez,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 décembre 2015

Lectures pour tous : Malika Mansouri

Tiens. Un bon livre pour le week-end. Ça vous évitera de glander héroïquement aux terrasses (chauffées, quel gaspillage) des bistrots. "Qu'ils soient frisés ou pas, basanés ou pas, noirs ou pas, qu'ils participent aux émeutes ou pas, ils perçoivent les préjugés racistes et infériorisants d'une société qui n'a pas fait le deuil de sa culture colonialiste, fondée sur le sentiment de sa supériorité et convaincue de sa mission civilisatrice dans le monde. Ils sont pourtant tous Français, descendants d'ex-colonisés que l'empire colonial a... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 novembre 2015

Lectures pour tous : Joyce Carol Oates

« Cressida ne souriait sur aucune de ces photos. Pas une seule fois depuis l’enfance, elle n’avait été photographiée en train de sourire. Arlette avait voulu expliquer : Notre fille n’était pas malheureuse. Mais elle refusait de sourire quand on la photographiait. Même sur les photos de classe. Et cela parce que... Mais Arlette ne pouvait prononcer ces mots. Sa gorge se contractait, elle ne pouvait pas. ... elle avait dit : l’une de ces photos illustrera forcément votre nécrologie. Alors c’est impossible de sourire.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 octobre 2015

Lectures pour tous : Belen (Nelly Kaplan)

« La nuit descend, / On y pressent / Un long, long destin de sang. » (Apollinaire) *** Le jour du saigneur « De la nuit au lendemain, les panneaux envahirent la ville: Journée nationale des donneurs de sang, Donnez un peu de votre sang et vous sauverez une vie, répondaient en chœur les voitures munies de haut-parleurs qui parcouraient les rues. Les journaux saignaient à toutes les pages une publicité rougeâtre, incitant les lecteurs à octroyer quelques décilitres de leur plus précieux bien pour une cause juste, si... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 octobre 2015

Lectures pour tous : Roberto Bolaño

« Le 10 octobre, le même jour où l’on trouva le corps de Leticia Borrego García à côté des terrains de football de Pemex, on découvrit le cadavre de Lucía Domínguez Roa, dans la colonia Hidalgo, sur un trottoir de la rue Perséfone. Le premier rapport policier affirme que Lucía travaillait en tant que prostituée, que c’était une droguée, et que la cause de la mort était probablement une surdose. Le lendemain matin, cependant, la déclaration de la police varia ostensiblement. On dit alors que Lucía Domínguez Roa travaillait comme... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2015

Lectures pour tous : Gilles Sebhan

En attendant la sortie, dans quelques semaines, d'un nouveau livre de Gilles Sebhan: Retour à Duvert, Le Dilettante, 224 p., 20 €. « À propos d’arbres, prunus serrulata (cerisier du Japon) et prunus dulcis (amandier), Stéphane écrit dans un texte de son mémoire pour l’école: Un jour je me promenais à Watermael-Boitsfort, parmi les petites maisons ouvrières en brique peintes en vert, construites au début du siècle. Sur les trottoirs il y avait des cerisiers du Japon, et chaque année, des bancs de Japonais venaient les admirer,... [Lire la suite]
30 juillet 2015

Lectures pour tous spécial juillet : Roberto Bolaño

« Ce que nous avons fait, nous, les réal-viscéralistes [...]: de l’écriture automatique, des cadavres exquis, des performances d’une seule personne et sans spectateurs, des contraintes, de l’écriture à deux mains, à trois mains, de l’écriture masturbatoire (avec la main droite on écrit, avec la gauche on se masturbe, ou le contraire si tu es gaucher), des madrigaux, des poèmes-romans, des sonnets dont le dernier mot est toujours le même, des messages de seulement trois mots sur les murs ("Marre de tout", "Laura mon amour",... [Lire la suite]
13 juillet 2015

Lectures pour TOUS : Horguelin et Labaye

« HORREUR ! Hier, huit heures, huit hédonistes harcelèrent hardiment huit hétaïres. Henri hameçonna Heidi. Herman houspilla Harriet. Howard happa hâtivement Hélène. Hubert harassa Honorine. Harry heurta hostilement Hanna. Hugo humecta Henriette. Hervé huma hideusement Huguette. Humbert Humbert honora horizontalement Hilda. – Halte, haro, help ! hurla, haletante, Hanna, horripilée. Hélés, huit hussards hantant, heureux hasard, Hamoir, harponnèrent habilement Henri, Herman, Howard, Hubert, Harry, Hugo, Hervé, Humbert... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,