30 juillet 2016

Bambi

Bambi. L'histoire d'une vie dans les bois (1923), de l'immense Felix Salten, on ne le sait pas assez, est un sommet de la littéraure allemande/autrichienne du XXe siècle. Kafka, Kraus, Rilke, Freud (semble-t-il) et quelques autres ne s'y trompèrent pas, qui le placèrent très haut, bien avant que la MGM n'en achète les droits pour les revendre à Walt Disney (qui en fit le produit industriel que l'on sait). [Les nazis n'y furent pas non plus indifférents, qui le brûlèrent dès 1936.] L'édition que vient de publier Rivages Poche... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 juillet 2016

État d'urgence, surveillance et exhibitionnisme des réseaux sociaux

« C’est surtout ne pas vouloir tenir compte de ce que le problème des libertés est déjà pour l’essentiel réglé, et qu’il s’est réglé d’un commun accord entre, d’un côté, une volonté de surveillance certes pour partie policière mais pour l’essentiel marchande et, de l’autre, un désir narcissique irassasiable d’attester de soi en se montrant en tout et partout (via la pandémie des réseaux). Une chose est en effet que les États produisent (ou le semblent) les procédures les plus sophistiquées pour que tout et partout leur soit... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juillet 2016

A love supreme

Pour une fois que l'idée d'amour suprême (levez les yeux vers les nuées pour comprendre) ne donne pas au mécréant que je suis l'envie de dégobiller...   Chef-d'oeuvre.
Posté par charles tatum à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 juillet 2016

Lettre d’Ille-et-Vilaine à un camarade resté à Honfleur [1869]

« Connais-tu le pays où les hommes et les femmes ont la tête pointue, des pieds de buffles, des gestes cassés, des allures d’Indous, des glapissements pour voix, des instincts pour intelligence, des yeux pour ne chercher à voir que des veaux de la dernière catégorie, où dans les familles, chacun des membres veille avec une réciproque inquiétude sur le sort de son voisin pour empêcher ce voisin, entraîné par la force des instincts, de se précipiter dans les mares, comme des canards, comme des taupes dans les trous, ou sur des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2016

This is comedy, Jacky Goldberg

Vu la nuit dernière l'excellent This is comedy. Judd Apatow & Co., Jean-Jacky Goldberg 2014 On aimerait tant que ce 60' soit un épisode d'une longue série à venir sur la comédie américaine (scène, télé & cinéma) depuis Blake et Jerry... Au boulot Jacky !
Posté par charles tatum à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juillet 2016

L'inertie des institutions et le lâchage du musée d'Orsay mettent en péril l'année Mirbeau

Une lettre de Pierre Michel, de la Société Octave Mirbeau, biographe et éditeur infatigable de l'auteur du Journal d'une femme de chambre et du Jardin des supplices ICI, quelques infos sur Octave Mirbeau et Pierre Michel *** Cher flibustier, Comme vous le savez sans doute, à l’initiative de la Société Octave Mirbeau (voir notre bilan), l’on s’apprête à commémorer internationalement, en 2017, le centième anniversaire de la disparition de celui qui ne fut pas seulement un grand écrivain traduit dans une trentaine de langues et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

27 juillet 2016

Stanley Kubrick speaks for himself [entretien perdu, 1960]

Cet entretien avec Stanley Kubrick a été réalisé en 1960 par Robert Emmett Ginna pour le magazine Horizon, qui ne l’a jamais publié. Ginna l’avait retrouvé dans ses cartons et publié dans Entertainment Weekly le 9 avril 1999, au lendemain de la mort du cinéaste. [Merci à Jim Parish qui m'a permis de le lire.] ~ Peter Sellers, Lolita Before his unexpected death last month at 70, director Stanley Kubrick – always an elusive figure – had become the subject of intense speculation and mythologizing. With a minimal crew and a surplus... [Lire la suite]
26 juillet 2016

LoKa en concert dans la Creuse

Des nouvelles de Laurent, loin des yeux (enfin, pas tant que ça, il baguenaude entre Bruxelles et la Creuse), près du cœur, toujours. "Lo Ka and The Moonshiners était en concert ce samedi 23, à Saint-Martin Château. Je suis fier et touché d'avoir pu partager ce concert avec tous ceux qui ont fait le déplacement. Merci à tous. Merci aussi à Juliette et Aude de l'association Aux Berges De Saint-Martin, à Réjeanne pour l'accueil et bien sûr Cathy, Jean-Lou, Pierre, Nanou..." Pour suivre le projet (dates, sortie du prochain EP),... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 juillet 2016

"There Will Never Be Another You"

Sonny Rollins (tenor), NHOP (bass), Alan Dawson (drums), 1965, royaume du Danemark
Posté par charles tatum à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 juillet 2016

Fauteurs de guerre et marionnettes bienveillantes

Qui se souvient de l'infecte April Glaspie, du rôle qu'elle joua le 25 juillet 1990 dans la plus grande embrouille militaro-diplomatique de l'après-1945 (Bush et Cheyney en furent les Méphisto de pacotille et vrais fauteurs de guerre, et Saddam Hussein la marionnette bienveillante) ? Quelques jours plus tard, l'armée irakienne prenait possession du Koweit. Nous, nous construisions, à l'huile de coude, la bibliothèque de N&S. Fin août, nous les aidions à migrer de la rue Linné à la rue de la Poste.Ils y sont toujours.
Posté par charles tatum à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,