07 octobre 2022

« Que vos bouches restent vides de viande »

« Comme il est mal habitué, comme il se prépare au sang humain celui qui à un petit veau, de son couteau, coupe la gorge, offre ses oreilles insensibles aux mugissements. Ou celui qui peut égorger un chevreau qui pousse des vagissements de bébé, ou celui qui se nourrit de l’oiseau à qui il a donné à manger ! On est à combien, ici, du crime complet ? Jusqu’où est-on prêt à aller ? Que le bœuf laboure, qu’on attribue sa mort à ses vieilles années. Que la brebis nous offre des armes contre Borée, que les chèvres... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 octobre 2022

L'humanité, Dumont/Darmon

[Présentation de l’éditeur] « Les mots du roman, les espaces et les temps du livre laissent loisir au lecteur de postuler à son rythme l’intériorité des êtres et la vie secrète des choses et des paysages. Mais le cinéma n’ouvre à l’impalpable et à l’invisible que par des corps d’acteurs dans un monde construit par des machines optiques et leurs servants, pour les contraintes d’une séance. C’est de son impureté même que, dans l’éphémère retrait d’un lieu profane et la durée d’une représentation, il tire son irremplaçable... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 octobre 2022

Où en est la critique

[twitter]  
Posté par charles tatum à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 octobre 2022

Hotties Reading 750

Début des années cinquante, Colette prépare l'adaptation scénique de sa nouvelle, Gigi, qu'elle cosigne avec Anita Loos. Elle pistonne Audrey Hepburn [photo], qui incarnera le personnage principal à Broadway. Triomphe. Quelques années plus tard, Vincente Minnelli et Arthur Freed pour la MGM en feront un film. C'est Leslie Caron qui décrochera le rôle.
Posté par charles tatum à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 octobre 2022

« À vendredi, Robinson », de Mitra Farahani (2021)

Pendant quelques jours, on peut voir A vendredi, Robinson sur le site d'Arte. C'est ICI . ~ Présentation d'Arte-TV (Je me suis permis de corriger les fautes, Ch.) : Au crépuscule de leur vie, le Suisse Jean-Luc Godard et l'Iranien Ebrahim Golestan entreprennent un dialogue à distance. Une correspondance visuelle et sonore hors du commun, dont rend compte ce film délicat, entre malice et profondeur. La réalisatrice Mitra Farahani a sollicité Jean-Luc Godard pour lui présenter Ebrahim Golestan, monument méconnu du... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2022

Lectures pour tous : Jane Sautière

« Je ne sais rien de mes grands-parents. Il y avait si peu de transmission dans les classes populaires, là où les gens sont interchangeables dans le travail, des électrons des "masses laborieuses", aucune raison de se distinguer, pas de récit, peu de photos, sauf au moment des mariages ou du départ au front, pas de lettres. Bien sûr quelque chose passe jusqu’à moi [...]. Ceux qui ont souffert et fait souffrir de l’alcool (mon grand-père maternel), les incarcérés (un cousin, coups et blessures volontaires parce que ivre, ma... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2022

Gribouille (1941-1968), Mourir demain

  Cf. "Gribouille le coeur en berne", par Jacques Baujard et Alice Guillemard, Brasero n°1 Je vais mourir demainAu poteau de la gare Fusillée par un train Au champ des rails noirs Je vais mourir demain De ton dernier sourire Et de trop de chagrin Et de te voir partir Je vais mourir demain Aux portes de la ville Ton nom dans chaque main Et ce sera facile Je vais mourir demain De ton dernier voyage Et de trop de chagrin Qui me coûte un naufrage Je vais mourir c'est bien Et je ne t'en veux plus ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 septembre 2022

La Paloma Adieu

Opex est le nom du quartier populaire d'Ostende où a grandi l'artiste.C'est aussi le titre d'un album posthume, en vente le 30 septembre chez tous les marchands de friandises de Belgique et de France. La Paloma Adieu, c'est le duo promis avec M.M.
Posté par charles tatum à 13:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 septembre 2022

François Bott 1935-2022

La semaine dernière, François Bott a cassé sa pipe. Il était né en 1935. Avant d’écrire ses propres livres (25, à vue de nez), il s’est beaucoup intéressé à ceux des autres. Après avoir participé à la création du Magazine littéraire, par exemple, il fut le patron, pendant une dizaine d’années, du « Monde des livres ». Pour la petite histoire: il eut la gentillesse d'y publier le compte rendu, rédigé par mézigue, de l’Anthologie de la subversion carabinée de Noël Godin. Ce fut, sauf erreur, la première recension dans la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 septembre 2022

Sylvia Kristel, 70 ans

« (...) Jamais Emmanuelle n'aurait eu un tel succès sans Sylvia Kristel, actrice fantastique qui n'a pas eu les films qu'elle méritait. Alice ou la dernière fugue [Claude Chabrol, 1977] est l'un des rares à lui rendre justice. Dans la grande maison déserte, Alice croise parfois des personnages sortis d'on ne sait où. Ils sont interprétés par André Dussollier, Charles Vanel, Fernand Ledoux, etc. Tous l'observent, et louent son stoïcisme. La louange vaut autant pour Alice que pour Sylvia Kristel. » Emmanuel Levaufre, dans le... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,