02 septembre 2014

Hotties Reading 360 [spécial Darakan]

Jacques, 2 rue du Midi, Bruxelles. Je viens d'apprendre que la libraire Darakan qu'il créa, et qu'il a animée pendant 34 ans, a fermé au printemps dernier.
Posté par charles tatum à 00:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

29 août 2014

André Balthazar

"Ce matin, en écrivant une phrase, j'ai perdu une virgule et ne la retrouve plus. Je cherche. En vain. Pas de virgule. Plus de virgule. Même pas sur mon buvard, dans l'ombre de ce qu'elle fut. Peut-être au fond de l'encrier, là où dorment les miettes de mots et où se réfugient, par beau temps, les miettes de silence ? Inquiétude. Chatouillement." André Balthazar (1934-2014) ~
Posté par charles tatum à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 août 2014

Hotties Reading 359

Michael Angarano (à g.) dans The Knick [S01E03], Steven Soderbergh, 2014
Posté par charles tatum à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 août 2014

Les LilithS à Liège : de l'hémoglobine sur le tarmac

Les LilithS communiquent [merci à Noël et Sylvie]   COMMUNIQUE DES LILITHS Ce mardi 26 août, les LilithS, groupe d'activistes belges, ont pris d’assaut l'aéroport de Liège pour dénoncer sa collaboration à l'armement d'Israël. Elles ont déployé une banderole sur laquelle était inscrit: « HOW MANY TONS OF WEAPONS FOR SO MANY LITRES OF BLOOD ? » Elles ont déversé sur le sol du hall de l'aéroport une centaine de litres de faux-sang, créant ainsi une grande mare rouge pour symboliser la tuerie perpétrée par Israël en Palestine.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 août 2014

Pour la beauté de la langue

Chacun le sait, termite est un mot masculin. Tout comme tequila.
Posté par charles tatum à 08:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 août 2014

Janelle, princesse américaine, à Saint-Cloud et Rotterdam

Janelle Monáe : Cold War, Tightrope live Rock en Seine, Saint-Cloud, hier soir ~ Cold War, il y a deux ans, au North Sea Jazz, Rotterdam  
Posté par charles tatum à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 août 2014

Hotties Reading 358

Betty Brosmer (1935- )
Posté par charles tatum à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 août 2014

Assayas, Païni, de Coninck et Jungblut dans les nuages

  « J'ai été en partie inspiré par un petit livre de Dominique Païni, L'Attrait des nuages (Yellow Now, 2010). Dans ce très beau texte, Païni explique que l'on ne regarde pas assez les nuages. Je pense en effet que l'on n'essaye pas assez d'englober la météorologie dans le cinéma et que, de ce fait, on rate quelque chose d'essentiel. Je voulais que Sils Maria soit inscrit dans la météorologie, de manière à ce que le film, ce qu'il raconte entrent en résonance avec ces phénomènes fondamentaux. » Olivier Assayas, à... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 août 2014

MMF, par Jean-Pierre Bouyxou [texte paru dans Siné Mensuel, septembre 2013]

Midi-Minuit ? Fantastique ! "Certaines dates sont des repères dans l’écheveau de la vie. Moi, c’est 1962 que je n’oublierai jamais. L’année de mes 16 balais, l’année où je me suis dépucelé, l‘année où j’ai découvert le surréalisme et les situationnistes, les Gauloises sans filtre et le whisky sans glace, John Coltrane et les Shadows, Richard Matheson et Félicien Champsaur, Charles M. Schulz et Clovis Trouille, les virées à Vespa et les nuits de dérive envapées. L’année, surtout, où sortit le n°1 de Midi-Minuit Fantastique. Vous... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
20 août 2014

Le cinéma, sous les couvertures 14

Replay Midi Minuit Fantastique, l'intégrale vol.1 revue crée par Michel Caen, Alain Le Bris, Jean-Claude Romer et Jean Boullet, éditée à l'origine par Éric Losfeld, Rouge profond, 672 p., 58 €, ISBN 978-2-915083-59-0 ~ « Mai 1962. Les kiosques à journaux affichent la photo saisissante d'un loup-garou aux prises avec une voluptueuse jeune femme. En lettres noires et rouge sang brille pour la première fois un nom appelé à la postérité: Midi-Minuit Fantastique. Tout au long des Sixties, ces trois mots magiques résonnent comme... [Lire la suite]