12 février 2019

Lectures pour tous : Kent Anderson

« Hanson ôta sa chemise et l’enroula autour de son poing gauche. Il maintint le blaireau groggy cloué au sol de cette main, et commença à détacher les tiques de l’autre, en prenant bien soin, en les arrachant, de ne pas laisser les têtes incrustées dans le blaireau. L’une après l’autre, il les retirait de l’épaisse fourrure brune, avec leurs petites têtes noires et leurs crochets qui s’agitaient fébrilement, à l’aveuglette, et les écrasait entre pouce et index, lentement, jusqu’à ce qu’elles explosent. Lorsqu’ils les eut toutes... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 février 2019

Pere Portabella

Pere Portabella est né le 11 février 1929. Il a donc nonante ans, pile poil. Bon anniversaire.   Note sur Vampir-Cuadecuc (1971) : Vampir-Cuadecuc is possibly a key film in understanding the transition in the Spanish film world from the period of the "new cinemas" (permitted by the Franco government) towards the ilegal, clandestine or openly anatagonistic practices anainst the Franco regime. It consists of shooting the filming of a commercial film El conde Drácula by Jesús Franco. Portabella practices two typesof violence on... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 février 2019

Lectures pour tous : Michel Chion [la réédition du jour]

Le topo de l'éditeur Le titre de l'ouvrage le dit: une musique dans un film ne s'y dissout pas, mais elle en est modifiée tout en le modifiant. C'est dans le film même qu'il faut l'étudier. Ce retour aux œuvres, à leur vision et à leur écoute – à leur « audio-vision » – fait apparaître, loin des professions de foi abstraites, la richesse des scènes, des effets, des situations. Le cinéma est, étymologiquement, ce mouvement que le mouvement de la musique tantôt entraîne et soutient, et tantôt immobilise et charme. Depuis la première... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
09 février 2019

Goodbye, Mister U

~
Posté par charles tatum à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 février 2019

Albert Finney 1936-2019

Albert Finney, acteur britannique et notre angry young fellow préféré
Posté par charles tatum à 15:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2019

Sept jours, huit livres

Embarqué dans la farandole par @Okraina_Records lui-même engagé dans la farandole par @Oiedecravan, il m'a fallu, pendant une semaine, sélectionner sept de mes livres de chevet. La règle du jeu consistait à en afficher sur tel réseau social la couverture, sans commentaire. Sept jours, huit titres, voici le résultat. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

06 février 2019

Hotties Reading 563

Paul McCartney, Wilfrid Brambell, A hard day's night, Richard Lester 1964
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 février 2019

Lectures pour tous : François Villon & Alice Becker-Ho

« Si, comme l’a proclamé Ossip Mandelstam, "la poésie est consciente de son bon droit", il ajoutait que "la malheureuse poésie se gare d’une foule d’exigences pointées sur elle comme des canons de revolvers" ; et que pour finir "le peuple ne choisit pas ses poètes". "À côté de telle rosière de propédeutique, une belle place dans les lettres françaises est réservée au scandale, aux mauvais garçons, au modernisme", écrivait, en connaissance de cause, Guy Debord : "Et vous verrez qu’ils seront célèbres plus tard" ! » ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 janvier 2019

Dick Miller, le prince

Posté par charles tatum à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 janvier 2019

Réfugiés : le nombre de morts augmente

New report reveals the Mediterranean's rising death rate [CNN, Simon Cullen] ~ New figures from the UN's refugee agency show a rising death rate for people trying to reach Europe's southern shores. The UNHCR estimates that 2,275 migrants died in the Mediterranean in 2018. That's the equivalent of one death for every 51 arrivals last year. For comparison, the death rate was one for every 269 arrivals in 2015, when more than one million migrants attempted the perilous crossing. The UNHCR report, released Tuesday, says the... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]