18 décembre 2010

BE

BE
Posté par charles tatum à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2010

Une bise et au lit 129

Keith Richards, 1964 (18/12/1943) © Terry O'Neill [merci Bern]
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 décembre 2010

Quand la droite a des spasmes, Ferry a mauvaise haleine

Ferry se prétend philosophe. Ferry a écrit des livres. Ferry a la Légion d'honneur. Ferry a été ministre de l'Education et de la Jeunesse nationale sous Chirac. Ferry est une loquette, une murflose aiguë, une vilaine bugne qui fait peur aux petites filles d'ouvriers et honte à sa propre mère. Voilà, c'est dit.   
Posté par charles tatum à 20:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 décembre 2010

Blake le Roc

Au centre d'une filmographie presque sans erreur : la saga Sellers (les Pink Panther, The Party); le dernier chapitre de la screwball comedy et du cartoon hystérique classiques (Skin Deep est un hommage à Charles McKimson; A Fine Mess, avec ses suppositoires pour doper les chevaux de course, est à mi-chemin de Mack Sennett et des avant-postes de l'ère Farrelly-Apatow); et quelques diamants noirs ou roses à la pureté incontestable (parfois noirs et roses, tel l'immense That's Life), Days of Wine and Roses,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 décembre 2010

Blake Edwards (1922-2010)

~ ~
Posté par charles tatum à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 décembre 2010

Lectures pour tous : Le bal des schizos

Philip K. Dick (Abraham Lincoln, simulacrum - We can build you), 1969-1972 (trad. Anne & Georges Dutter). Illustration de couverture : Jacques Tardi
Posté par charles tatum à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 décembre 2010

Jean Rollin 7 [Le viol du vampire]

~ dépêche de David Hudson (mubi 16/12) :   «Fangoria has learned of the passing of beloved French erotic-horror filmmaker Jean Rollin. The director died last night, after a long illness. He was 72. Fans of European genre films, especially those coming out of the free-thinking 1970s, are no doubt aware of the work of Rollin — a talented, gentle poet of sensual horror, a man who made personal, lush and haunting works that were often ghettoized alongside the efforts of some of his more crass contemporaries and... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 décembre 2010

Jean Rollin 6

Stéphane du Mesnildot redonne à voir, sur son blog Les films libèrent la tête (clic), l'entretien avec Rollin et Bouyxou filmé à Paris en  juillet 2007, agrémenté d'un extrait de Perdues dans New York (photo ci-haut). On consultera également avec profit le blog de l'Américain Jeremy Richey (clic). En-dessous, l'immense Michel Delahaye dans La Vampire nue.
Posté par charles tatum à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 décembre 2010

Jean Rollin 5

Ovidie [et Thriller (En grym film)] dans La Nuit des horloges, le dernier film de Jean Rollin. ICI, le poteau Bouyxou raconte Rollin
Posté par charles tatum à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 décembre 2010

Jean Rollin 4

Fascination
Posté par charles tatum à 22:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,