15 juillet 2008

Siné viré !

Juillet 2008.Siné viré de Charlie Hebdo par un petit chambellan de la Courpour, semble-t-il, crime de lèse-majesté.Dès qu'on en sait un peu plus, on y revient. Beaucoup, dans le landerneau, ne vont pas le louper. J'en connais, les salauds, qui se frottent déjà les mains. Salut, Bob ! (Bob, c'est son petit nom.)
Posté par charles tatum à 19:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juillet 2008

Fête nat'

Aujourd'hui, on se foule pas.
Posté par charles tatum à 09:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juillet 2008

Circonstances atténuantes

Andrex, Suzanne Dantès, Dorville, Arletty, Michel François et Michel Simon chantent à tour de rôle Comme de bien entendu (paroles : Jean Boyer, musique : Georges Van Parys) extrait de Circonstances atténuantes, Jean Boyer, 1939 ~ ~ Merci : John, à Bruxelles. Vive Jean Boyer ! Elle était jeune et belle,Comme de bien entendu !Il eut le béguin pour elleComme de bien entendu !Elle était demoiselle,Comme de bien entendu !Il se débrouilla pour qu'elle ne le soit plus!Comme de bien... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juillet 2008

Milton Berle, 12 juillet 1908

« A young man fills out an application for a job and does well until he gets to the last question, "Who Should we notify in case of an accident?" He mulls it over and then writes, "Anybody in sight!" » « A good wife always forgives her husband when she's wrong. » « My doctor recently told me that jogging could add years to my life. I think he was right. I feel ten years older already. » Enfant prodige des écrans américains dans les années dix (Il a travaillé avec Mary Pickford, Douglas Fairbanks et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 juillet 2008

Kvetch !

« Un homme monte dans le train de Chicago à la gare centrale de New York et s'assoit en face d'un vieux monsieur qui lit un journal en yiddish. Une demi-heure après le départ du train, le vieux monsieur pose son journal et commence à gémir comme un enfant craintif. "Oy, c'que j'ai soif... Oy, c'que j'ai soif... Oy, c'que j'ai soif..."« A la fin, l'autre homme n'en peut plus. Il se lève, se dirige vers la fontaine d'eau fraîche au bout du wagon, remplit un verre d'eau et s'en retourne vers sa place. [...] Il s'arrête devant... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 21:34 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 juillet 2008

Un chant d'amour

Piratons Louis Skorecki (Libération, 21 février 2007). « Le film est court. Ce n'est pas une raison pour ne pas en parler. Même quand il a viré culte ? Oui. Même quand il passe sur Arte, c'est-à-dire sur des corps un peu sales ? Oui. Même maintenant ? Oui. Pourquoi, monsieur ? On a toujours parlé (ici en tout cas) des grands films pédés. Monsieur ? Oui, Rémy. Je peux vous demander si vous êtes pédé ? Ça ne te regarde pas. Vous parlez des pédés d'une drôle de manière. Ah oui ? Oui, monsieur. Tu es pédé, toi, Rémy ? Oui, monsieur,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 juillet 2008

Une bise et au lit 10

Pierre Molinier, 1900-1976
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2008

Une fuite

Le tout premier client entré dans la librairie ce matin, peu après l’ouverture, s’est rué sur moi en brandissant un ouvrage acheté la veille ici même : « Monsieur ! Le livre que vous m’avez vendu fuit ! » Éric Faye, Quelques nobles causes pour rebellions en panne, José Corti, 2002. ~ Librairie Pierre Berès, années 1960.
Posté par charles tatum à 00:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2008

BD à Madrid

Madrid, avant-hier. A Toulouse, il y a quinze jours, son chapeau était noir. Just Like Tom Thumb's Blues
Posté par charles tatum à 22:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juillet 2008

Sibidé

Quelques images volées au photographe malien Malick Sibidé. Il les a prises pour la plupart dans son studio de Bamako dans les années soixante et soixante-dix. Depuis qu'il a raflé le Lion d'Or à la Biennale de Venise en 2007, à plus de 70 balais, Sibidé est devenu une vraie star. On ne voit que lui, des Côtes d'Armor (à Lanvollon Plouha, l'association GwinZegal vient de lui consacrer plusieurs livres) à Teneriffe, de Rouen à la Tate Modern de Londres. J'aime beaucoup ses gamins effrontés,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,