05 février 2018

FDJ 09 : Luis Bunuel

Posté par charles tatum à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 février 2018

Luis Bunuel, qui était sourd, n'aimait pas trop les aveugles

... ce dont témoignent ces fragments de Mon dernier soupir(Luis Bunuel, Éditions Robert Laffont, 1982). ~ « Je n’aime pas beaucoup les aveugles, comme la plupart des sourds. Un jour, à Mexico, j’ai vu deux aveugles assis côte à côte. L’un était en train de masturber l’autre. Je fus quelque peu frappé par cette rencontre. [...] « Parmi tous les aveugles du monde, il en est un que je n’aime pas beaucoup, c’est Jorge-Luis Borges. Qu’il soit un très bon écrivain, c’est évident, mais le monde est rempli de bons écrivains. Au... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 février 2018

FDJ 08 : Andrei Zviaguintsev

Elena, Andrei Zviaguintzev, Russie 2011
Posté par charles tatum à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 février 2018

B E B O P

Bebop est extrait de Charlie Parker Project, Anthony Braxton 1993 Pour connaître les dates et le personnel, cliquez sur le cadre, voyez sur YouTube et n'oubliez en aucun cas de monter le son
Posté par charles tatum à 12:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 février 2018

FDJ 07 : Luis Bunuel

Belle de jour, Luis Bunuel 1967
Posté par charles tatum à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2018

Hotties Reading 509

Carl Theodor Dreyer, cinéaste danois né un 3 février, lit le journal pendant les heures de travail [Merci Ph!l]
Posté par charles tatum à 04:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 février 2018

FDJ 06 : Harold Lloyd

The Kid Brother, Ted Wilde 1927
Posté par charles tatum à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 février 2018

Triperies

On se demande pourquoi les triperies ont presque totalement disparu du paysage.
Posté par charles tatum à 02:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 janvier 2018

Lectures pour tous : Laurent de Sutter et Sigmund Freud

« [...] Ce n’est sans doute pas un hasard si la pupart des antidépresseurs disponibles sur le marché partagent avec la cocaïne bien davantage que leur nature de produit synthétique, ainsi que l’effet d’anesthésie découlant de leur consommation. À relire Freud [Un peu de cocaïne pour me délier la langue, 1884, Ed. Max Milo (2005)], ce qu’on était en droit d’attendre de la cocaïne était précisément ce que les habitants stressés des ruines du capitalisme mondialisé espèrent tirer des pilules qu’ils gobent à longueur de journée: ne... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2018

Hotties Reading 508

Bananes mécaniques, Jean-François Davy 1973
Posté par charles tatum à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,