04 août 2008

Cook & book

On devine qui c'est, on gagne une pomme.
Posté par charles tatum à 22:56 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 août 2008

Saccage à poules

Ouest-France, édition Redon/Pays de Vilaine, 2-3 août. Lu cette nouvelle : Bains-sur-OustLa grotte de Lourdes vandalisée: enquête en cours « La réplique de la grotte de Lourdes à Bains-sur-Oust a été vandalisée. La statue de sainte Bernadette, pourtant en fonte et donc très lourde, a été descellée. Deux ex-voto et une table de communion en ciment ont été brisés. Ainsi que des vases et d'autres objets. Sans oublier un palmier incendié.« Les gendarmes de la brigade de Redon ont donc mené une enquête. Et finalement entendu six... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2008

marieb

Marie a tâté un peu du cinéma. Elle a surtout fait l'actrice chez son père: La Jouissance des hystériques, ou Fermeture de l'usine Renault à Vilvoorde où elle aide à enlever et à zigouiller proprement le patron négrier de la régie Renault. Elle était aussi poète et modèle. Et photographe. Sa prochaine exposition aura lieu cet été-automne, deux mois au café Novo, 17 place de la Vieille Halle aux Blés, au cœur de Bruxelles (à deux pas du Dolle Mol, le troquet historique dont Jan a repris le pas-de-porte). Le vernissage a lieu le... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 août 2008

Constant Marie, dit Le Père Lapurge

Constant Marie, dit Le Père La Purge (27 août 1838-5 août 1910). Communard, militant et chansonnier anarchiste. Né à Sainte-Houvrince, dans le Calvados. Ouvrier maçon, il participe à la Commune de Paris, récolte une blessure durant les combats au fort de Vanves. Blessure qui l'aurait contraint à se faire cordonnier (profession semble-t-il propice au développement des idées libertaires). Auteur-compositeur de chansons révolutionnaires dont les plus connues sont Le Père Lapurge (à laquelle il doit son surnom), Dame Dynamite et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 juillet 2008

Augmenter les tirages

Reçu un communiqué du comité central de soutien à Siné. Le voici. On le lit. Jusqu'au bout. On le fait circuler. On se demande ce que Reiser penserait de tout ça. "On vit une époque formidable", c'est lui. « Le clou qui dépasse appelle le marteau », dit un proverbe japonais cité par Jean-Marie Laclavetine dans l'article mentionné plus bas. À quoi répond le sage président Mao, qui ne fut cacochyme qu'aux tout derniers instants de sa vie : « Vive les clous qui dépassent ! Nous vaincrons car nous sommes plus nombreux et plus... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 juillet 2008

Une bise et au lit 13

Timothy Bottoms dans Johnny Got His Gun (Dalton Trumbo, 1971)
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juillet 2008

Page de publicité

Une réclame à l'intention des sinéphiles, années soixante. (C'est le centième billet de ce blog. Salut à tous les fidèles poteaux ! Muscadet !)
Posté par charles tatum à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juillet 2008

Un ténor

Chahine, Lestang, Griffin... L'été meurtrier, comme dirait l'autre. Il ne faut pas laisser la tristesse prendre le dessus. Sans quoi on est foutu. Sans quoi les bloc-notes deviennent des nécroblogues, et ça devient très vite emmerdant. Alors... Juste dire les choses, ne pas biffer les noms dans les carnets d'adresses, revoir les films, écouter la musique. Ici, Johnny Griffin (1928-2008), soutenu par Ronnie Matthews au piano, Ray Drummond à la basse et Kenny Washington aux dreumes. Au Village Vanguard, à New York, au tout début des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 juillet 2008

Benoît Lestang

On apprend cette nuit le suicide de Benoît Lestang. Cet artisan génial était un des as du maquillage et des effets "plateaux" d'un cinéma de genre qu'on aime. Il avait bossé sur une soixantaine de films, dont le formidable Baby Blood (Robak) [il y tenait un petit rôle], La Cité des enfants perdus (Caro & Jeunet), Le Pacte des loups (Gans), Les Blessures assassines (Denis), Manderlay (von Trier), Demonlover (Assayas) et La Fiancée de Dracula de Jean Rollin. Son petit dernier (Martyrs, de Pascal Laugier) sort début... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
27 juillet 2008

Photo mystère : Jean Harlow (1911-1937)

Encore un concours où il n'y a rien à gagner. Seulement le plaisir de brasser la poussière au fond de quelques vieux cartons. Dennis Lee Cleven poursuit ses recherches sur Jean Harlow, vedette météore de la MGM, morte en 1937 à l'âge de 26 ans. L'actrice aurait joué dans une douzaine de films, avant de s'imposer dans Hell's Angels (Howard Hughes, 1929). Cleven cherche à identifier l'origine de cette photo qui pourrait, selon lui, venir d'un de ces trois films : This Thing Called Love de Paul Stein (Pathé, 1929). Avec Constance... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,