05 juillet 2015

Toubiana quitte la Cinémathèque

Après treize ans de bons et loyaux services à la tête de la Cinémathèque française, Serge Toubiana annonce qu'il quittera, à la fin de l'année, son poste de directeur général de l'institution. Voir ICI.
Posté par charles tatum à 06:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 juillet 2015

La Rochelle, 43e, 09

Comme il le fait chaque année, Serge Bromberg est venu à La Rochelle nous offrir un trésor muet issu de ses collections faramineuses, dont il accompagne lui-même la projection au piano. Le plat de résistance était la géniale fantaisie pseudo psychiatrique (le fil rouge du film n'est pas sans rapport avec celui du récent Inside Out de Pixar/Disney, mais beaucoup moins réac et beaucoup plus drôle que ce dernier) de Victor Fleming, When The Clouds Roll By (Cauchemars et superstitions, 1919). Douglas Fairbanks, auteur du sujet de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
04 juillet 2015

La Rochelle, 43e, 08

Merci à la librairie Les Saisons, marchand de livres rochelais attaché au festival - chez qui nous avons trouvé ce petit livre édité par des anars à Saint-Georges d'Oléron (Charente-Maritime), non loin d'ici c'est-à-dire ICI (voir extrait plus bas). « [...] Toutes les œuvres créées jusque-là et dans tous les domaines étaient discrètement incomplètes: elles comptaient sur l’interprétation, l’imagination, donc l’intelligence pour atteindre leur achèvement. Le spectacle audio-visuel se suffit à lui-même parce qu’il est totalement... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juillet 2015

La Rochelle, 43e, 07

Au rayon restauration du festival de La Rochelle, on a revu Hustle (La cité des dangers, 1975). Ce formidable polar sarcastique et triste de Robert Aldrich peut être considéré comme une sorte de "chaînon manquant" (dixit l'ami Erwan Floch'lay) entre le film noir classique et ses avatars post-modernes. [Toutes proportions gardées, certains films policiers de Aldrich et Fuller seraient en effet à ce genre urbain par excellence ce que furent un peu plus tôt les petits westerns Columbia/Ranown de Bud Boetticher et les premiers Peckinpah... [Lire la suite]
03 juillet 2015

Il n'y a plus rien à renverser

"Il est vain de vouloir détruire une société qui est historiquement fondée sur une logique d'autodestruction. Il n'y a plus rien à renverser dans un monde où rien ne tient debout."  Sonia Duault, [fragments de] La dernière représentation, LettMotif 2014
Posté par charles tatum à 00:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juillet 2015

La Rochelle, 43e, 06

A La Rochelle, une des perles de ce mercredi est le premier long métrage de Jean-Gabriel Périot (né en 1974). Une jeunesse allemande, composé exclusivement de documents, retrace la genèse, l'action subversive et la liquidation par l'Etat fédéral allemand, du groupe Fraction Armée Rouge. Où l'on apprend, pour qui l'ignorait encore, que l'Etat capitaliste, arrogant et sûr de lui, suscite la violence de ses opposants radicaux et s'arroge, quoi qu'il advienne, le privilège d'avoir le dernier mot en la matière. Le film de Périot s'achève... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 juin 2015

La Rochelle, 43e, 05

Une douzaine d'années avant Y ahora ? Recuérdame (Et maintenant ?), Joaquim Pinto et Nuno Leonel échouent dans une communauté de pêcheurs, à Rabo de Peixe, sur l'île açorienne de Sao Miguel. En parfaite complicité avec leurs hôtes, ils font un film, entre documentaire poétique sur la pêche à l'espadon, portrait d'un groupe d'irréductibles condamnés par la mondialisation de l'économie et la menace de la pêche industrielle (air connu ? oui) et réflexion sur la fin [déjà malade, Pinto retarde le moment de rallier Lisbonne pour y... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 juin 2015

La Rochelle, 43e, 04

Miguel Gomes et ses contes à dormir debout (Les mille et une nuits) distraient la bobosphère. Yannis Youlountas appelle au combat. Cherchez l'erreur.
Posté par charles tatum à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 juin 2015

Liberté de circulation et d'installation pour tous

document emprunté ce matin à Claude Guillon
Posté par charles tatum à 07:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juin 2015

La Rochelle, 43e, 03

Le spectre du jour est celui de la tant regrettée Katia Golubeva (l'actrice a disparu en 2011). Elle apparaît sur un tableau et dans un home-movie que revoit le personnage principal de Peace to us in our dreams, de Sharunas Bartas. ll faudra reparler de ce film magnifique, mélancolique et renoirien de notre acteur-cinéaste lituanien préféré, dont nous n'avions pas de nouvelles depuis Indigène d'Eurasie (2010) [sauf une apparition dans Les salauds de Claire Denis, il y a deux ans]. Il sortira au printemps prochain, et Beaubourg devrait... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,