23 septembre 2017

Complètement débil.e.s

« Grâce aux agriculteur.rice.s, aux artisan.e.s et aux commerçant.e.s, la Gaule était un pays riche. » *** Cet exemple consternant de cette atrocité appelée écriture "inclusive" ("genrée") qui prétend féminiser à tout-va les substantifs, est extrait de "Questionner le monde" (Magellan/Galilée), Hatier 2017. Une première semble-t-il pour un manuel scolaire.(Ce livre s'adresse à des élèves de CE2)  
Posté par charles tatum à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 septembre 2017

Artsept, le marathon du jour

Le marathon du jour, avec Raymond Bellour et Erwan Floch'lay, que je remercie. "Etre témoins de notre moment humain au travers du cinéma, pour suivre le sens de l’histoire définir le sens du cinéma, remonter à ses sources, suivre son evolution pour en mieux définir l’état actuel, où devenu plus qu’un art, il est un moyen d’expression où l’art a sa place: avec "artsept", revue du septième art, mais aussi de tous les arts au service du cinema, nous tenterons de définir l’homme d’aujourd’hui par son comportement visible. * *
Posté par charles tatum à 14:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 septembre 2017

Better Things : C'est reparti pour un tour, heureux mortels

Posté par charles tatum à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2017

Hotties Reading 491

John Steinbeck, écrivain américain [photo : Robert Capa]
Posté par charles tatum à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 septembre 2017

Lectures pour tous : Laura Kasischke

Rien à voir avec une quelconque actualité. No malice, promis juré. Juste le hasard objectif des lectures qui se télescopent. « Un couple âgé entre dans le bureau d’un avocat. Ils lui expliquent qu’ils sont mariés depuis soixante-dix ans et qu’ils veulent divorcer. L’avocat prend des notes pour lancer la procédure, puis lève la tête et dit : "Je peux vous poser une question ? Pourquoi vouloir divorcer après soixante-dix ans de mariage, pourquoi maintenant ?" À quoi ils répondent : "On voulait attendre que les enfants soient morts."... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2017

Lectures pour tous : Orhan Pamuk

« Parfois, il trouvait insensé de travailler autant pour tout juste gagner de quoi manger alors que tous ceux qui déboulaient en ville s’enrichissaient, acquéraient des biens, des maisons et des terrains, il se disait que la vente de pilaf ne rapportait rien en réalité, mais que ne pas savoir se satisfaire du bonheur que Dieu lui accordait serait de l’ingratitude. Il en avait rarement l’occasion mais, parfois, il comprenait au vol des cigognes que les saisons avaient passé, que l’hiver était terminé, et il sentait que, tout... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 septembre 2017

Entretien avec JLG (Golotyuk, Derzhitskaya, "Débordements")

Entretien avec Jean-Luc Godard, par Dmitry Golotyuk et Antonina Derzhitskaya (Rolle, 22 mai 2016). Publié en russe sur Séance puis en français sur Débordements *** Débordements : Beaucoup de gens étaient enclins à considérer Adieu au langage comme votre adieu au cinéma. Heureusement, ce n’est pas le cas et vous l’avez déjà dit. Mais est-ce un hasard si vous y retracez en quelque sorte votre parcours cinématographique ? Vous citez votre article des années Cahiers où vous étiez critique et ne tourniez encore que... [Lire la suite]
12 septembre 2017

Le blanc bourru de septembre

Bon an mal an, peu d'occasions nous sont offertes de nous poivrer à peu de frais(notre ordinaire est plutôt constitué d'eau gazeuse et de caféine à l'eau du robinet). Mais là, le bourru du pays nantais, chaque mois de septembre... La chair est faible.
Posté par charles tatum à 13:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2017

Hotties Reading 490

Cécile de France dans Bon appétit !, Jean-luc Fonck et Patrice Bauduinet 2000
Posté par charles tatum à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 septembre 2017

Les arbres à clous de Wallonie

"Un des remèdes populaires les plus usités dans le pays wallon contre le mal de dents consiste à faire toucher la dent malade par un guérisseur (sègneu) avec un clou de cercueil, puis à aller ficher à minuit ce clou dans un arbre. […] C’est au génie de l’arbre que s’adressent les hommages et les prières, c’est sur lui aussi qu’on cherche à se décharger de ses maux." Jean Chalon, Les Arbres fétiches de la Belgique, 1912 * [In Musée de la Vie wallonne (Liège) : arbre à clous, par notre ami Ph!l Delvosalle, production PointCulture... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,