21 janvier 2021

Soutenons Xavier Gorce qui, censuré par Le Monde, démissionne

"Je n’ai aucun compte à régler. Je dis ce que je pense juste, je prends la liberté de le dire,sans entraves, sans contrainte. Et si contrainte il y a, je vais dessiner ailleurs. Sans haine. Tout est très simple. Je suis dessinateur indépendant." [Xavier Gorce] "Je suis Xavier." [François Morel]   L'objet du "délit"
Posté par charles tatum à 12:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Benoît Chaput

Évidemment, peu ou pas de films en salles pour l’année du confinement (la première année du confinement ?). Il a fallu se rabattre sur le formidable Criterion Channel (qui n’est pas, je le crains, disponible en Europe), ou, épuisés par les frasques de nos deux lutins de trois et six ans et tombant de sommeil au bout d’une demi-heure, sur des séries du souvent navrant Netflix. N’empêche qu’il y a, même en ce lieu, d’inspirantes pépites. À commencer par un des seuls goûts cinématographiques que je partage avec ma fille, les... [Lire la suite]
20 janvier 2021

Hotties Reading 661

Paul Kwilecki (1928-2019) ~ Georgie 60's-80's
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Jean-Pierre Bouyxou

Dans l’ordre où je les ai (re)vus Tarzan Finds a Son (Tarzan trouve un fils), Richard Thorpe (États-Unis, 1939) La Fille du puisatier, Marcel Pagnol (France, 1940) Le film est déjà commencé, Maurice Lemaître (France, 1951) Titin des Martigues, René Pujol (France, 1938) Les Funérailles de Maud Sinet, Gérard Courant (France, 2018) Pépé le Moko, Julien Duvivier (France, 1937) Divorzio all’italiana (Divorce à l’italienne), Pietro Germi (Italie, 1961) Ces Messieurs de la Santé, Pière [Pierre] Colombier (France, 1934) Jericho,... [Lire la suite]
19 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Philippe Delvosalle et Beata Szparagowska

Wildlife, Paul Dano (États-Unis, 2018) Si c’était de l’amour, Patric Chiha (France, 2020) Brüder der nacht (Brothers of The Night), Patric Chiha (Autriche, 2016) Ganze Tagen suzammen (Entire Days Together), Luise Donschen (Allemagne, 2020) Chun jiang shui nuan (Séjour dans les monts Fuchun), Gu Xiaogang (Chine, 2019) Beolsae (The House of Hummingbird), Kim Bo-ra (Corée, 2018) Braguino, Clément Cogitore (France/Finlande, 2017) Les Mains négatives, Marguerite Duras (France, 1978) Les Charbons ardents, Hélène Milano (France,... [Lire la suite]
18 janvier 2021

Lectures pour tous : Joyce Carol Oates

« Au début de la cinquantaine, quand ses cheveux avaient commencé à se clairsemer, par vanité, son mari était allé chez le coiffeur et s’était fait raser la tête – complètement, d’un seul coup. Car tant d’hommes étaient complètement chauves, par vanité, peut-être; ou pour imiter vaguement ces athlètes et ces rock stars noires iconiques qui se rasaient la tête dans le but d’être plus attrayants sexuellement. Le crâne de son mari avait beau être de taille normale, il semblait avoir rétréci, alors que ses oreilles étaient plus... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2021

Jacques Bral (1948-2021)

Sommes peinés d'apprendre la disparition de Jacques Bral, auteur discret et modeste du cinéma qu'on aime. Sans emmerder quiconque, il réalisa quelques films de belle facture dont Extérieur, Nuit (1980),Polar d'après Manchette ("Morgue pleine") (1984), et écrivit Street of no Return d'après David Goodis, que tourna Sam Fuller à Lisbonne (1989). Il fut le camarade d'Eddy Mitchell qu'il dirigea dans Un printemps à Paris (2006). Il avait 72 ans. Il était né à Téhéran, il est mort à Paris.
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Gashade

It’s A Wonderful Life (La vie est belle), Frank Capra (États-Unis, 1946) The Gambler (Le Flambeur), Karel Reisz (États-Unis, 1974) Ballada O Soldatje (La Ballade du soldat), Grigori Tchoukraï (URSS, 1959) J’accuse, Roman Polanski (France, 2019) Only Angels Have Wings (Seuls les anges ont des ailes), Howard Hawks (États-Unis, 1939) Kohayagawa-ke no aki (Dernier Caprice/L’Automne de la famille Kohayagawa), Yasujiro Ozu (Japon, 1961) Zulu (Zoulou), Cy Endfield (Royaume-Uni, 1964) De bruit et de fureur, Jean-Claude... [Lire la suite]
17 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : André Joassin

Ordre alphabétique Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, Emmanuel Mouret (France, 2020) Dark Waters, Todd Haynes (États-Unis, 2019) De Gaulle, Gabriel Le Bomin (France, 2020) Des cow-boys et des indiens : le cinéma de Patar et Aubier, Fabrice du Welz (Belgique, 2018) Dylda (Une grande fille), Kantemir Balagov (Russie, 2019) Ema, Pablo Larrain (Chili, 2019) Été 85, François Ozon (France/Belgique, 2020) L’Extraordinaire voyage de Marona, Anca Damian (Roumanie/France, 2019) Om det oändliga (About Endlessless/Pour... [Lire la suite]
16 janvier 2021

Une collection à télécharger : "Premier Plan"

Bonne nouvelle, les 58 ouvrages de la collection Premier Plan (Serdoc, 1959-1970) sont désormais accessibles gratuitement. En allant voir là , vous pourrez télécharger notamment - je ne cite que deux de mes classiques - le fondamental Frankenstein de Jean-Pierre Bouyxou (numéro 51, mai 1969) et Le cinéma réaliste allemand de Raymond Borde, Freddie Buache et Francis Courtade (numéro spécial, septembre 1965). On oubliera volontiers certains des volumes consacrés à la Nouvelle Vague française et à ses jeunes représentants : la mauvaise... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,