26 juin 2019

Edith Scob

Edith Scob, de Georges Franju (Les yeux sans visage, 1960) à Léos Carax (Holy Motors, 2012)... ~ ... et Paul Vecchiali (Le cancre, 2016)
Posté par charles tatum à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 juin 2019

Hotties Reading 581

Worlds, Planets, 2018 Laida Lertxundi Cry when it happens, 2010
Posté par charles tatum à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juin 2019

Isabel Sarli 1935-2019

IL Y A PEU : CLIC ET LA, FILMEE PAR COZARINSKY Ma gratitude éternelle va à Alain et Philippe Jalladeau [des Trois Continents première époque] qui m'ont fourni l'occasion, naguère, d'un entretien-petit déjeuner à La Cigale avec la grande Sarli. La tentacion desnuda, Armando Bo, 1966 Carne, Armando Bo, 1968
Posté par charles tatum à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 juin 2019

Cécile Villaumé et les Guy Môquette

« Cet infanthéisme (Muray, encore), on va le retrouver dans l’écriture dite inclusive par exemple. Être outré parce qu’en grammaire le masculin l’emporte sur le féminin, c’est une réaction de CP. Et d’ailleurs que des universitaires refusent de voir que le masculin est en français l’héritier du masculin et du neutre, c’est gênant. Après, je soupçonne les plus ardents des thuriféraires de ce sabir d’utiliser cette cause pour masquer leur manque de travail. Les universitaires qui fondent leur carrièrre là-dessus passent pour des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24 juin 2019

Ce n'est pas du Fénéon

A Nantes, quatorze personnes sont tombées dans la Loire vendredi soir, lors d'une charge de police pendant la Fête de la musique. Un jeune homme est porté disparu. On ignore s'il est tombé à l'eau. ~ C'est beau comme une Nouvelle en trois lignes de l'admirable Félix Fénéon (1861-1944). Mais non. C'est la moelle d'une dépêche d'agence reprise par Ouest France (édition de Nantes) daté du 24 juin 2019.    
Posté par charles tatum à 20:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juin 2019

FDJ 141 : Chris. Marker

Le Mystère Koumiko, 1965 ~
Posté par charles tatum à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juin 2019

Le doux effroi de « Porte sans clef », par Christophe Kantcheff

~ L’occupation des sols, par Christophe Kantcheff « Comment entrer dans un appartement dont on n’a pas la clé ? Seule, la propriétaire en dispose. Sous son toit vivent ses amis, qu’elle fait entrer quand elle est là, de même qu’un duo de voisines aux longs cheveux blonds. Il y a quelque chose d’étrange, de décalé dans les rapports qu’entretiennent ces personnages (interprétés par la réalisatrice, Pascale Bodet, et par Serge Bozon, Marc-Antoine Vaugeois, Christophe Degoutin, Astrid Adverbe…). Tout a un goût d’extraordinaire,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 juin 2019

Médiathèque en péril : PoingCulture : On se mobilise à Bruxelles

~ Suite à la carte blanche publiée dans "Le Soir", suite aux autres prises de position publiques de soutien, nous voulons rendre notre mobilisation présente dans l'espace public, hors des réseaux sociaux.~Nous vous invitons à nous rejoindre au rassemblement de soutien qui aura lieu ce vendredi 21 juin à 17h00 devant le PointCulture Bruxelles (145 rue Royale)~Oui, nous croyons, comme : • les personnalités des milieux artistique, cinématographique, musical et académique signataires de la carte blanche,• les 11 000 signataires de la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2019

Lectures pour tous : Pierre Goldman [Archibald Rapoport]

« La beauté et le plaisir naissent du sol pourri des malheurs extrêmes, dit Liouba: sous la beauté de cette musique, son extraordinaire sensualité, il y a l’atrocité du travail servile effectué sous la cravache des maîtres et contremaîtres; toute la musique afro-cubaine porte la marque originelle du temps de l’esclavage comme le nègre affranchi conserve la trace des fers et du fouet. Aussi n’est-elle jamais complètement frivole: le tambour y palpite toujours, et le tambour, cet incessant tambour sensuel, s’il appelle l’amour,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 juin 2019

Une critique de film : « Porte sans clef », de Pascale Bodet

~ Frappez et entrez Porte sans clef de Pascale Bodet (par Emile Breton) [Le film est visible sur quelques écrans de France depuis le 19 juin]   « C’est l’histoire de… Non, ce n’est pas une histoire. C’est un portrait. Celui d’un appartement parisien, fenêtre sur rue, fenêtre sur cour. Un extérieur. Un intérieur et ses occupants. Deux permanents: la locataire (ou propriétaire ?), un gymnaste qui fait ses gammes corporelles dès le matin, et des intermittents. Ils frappent à la porte, on va leur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,