Taille du texte :       Imprimer Imprimer en PDF

N’en déplaise à certains hérons de la critique post-moderne (souvent de maigres et pâlichons perroquets, qui confondent Migouel Gomche et David W. Griffith ou, plus cocasse, le journal d’Avesnes-sur-Help ! et celui, homonyme, que dirigea Jean-Louis Comolli), Positif a gardé de belles plumes (malgré la présence en son comité de quelques vieux merles ronchons). En témoigne le dossier du numéro d’été 2015 consacré au regretté Alain Resnais. On se contente d'en donner le sommaire. Qu’on le lise ! Le numéro coûte moins de dix euros, il est en vente partout et cet ensemble est à la hauteur de ces livres collectifs comme savent les faire nos éditeurs préférés. Indispensable. Un modèle. Alain Resnais est né le 3 juin 1922 à Vannes (Morbihan). Il est mort le 1er mars 2014 à Paris (Seine). Trois jours plus tard, le passereau qui commande aujourd’hui au destin de la république, déclara en lisant ses fiches, je cite de mémoire : « La France vient de perdre un grand artiste. » La France ? Mon c... Mes fesses. Taisez-vous, paltoquet élyséen, Resnais ne vous appartient pas. C’était un homme du monde. Les drapeaux, il s’asseyait dessus.

sabine

~

Les labyrinthes d’Alain Resnais, par Pierre Samson

Portrait du cinéaste en savant, par Philippe Fraisse

Le souffle de l’air, les grands espaces, le murmure de l’eau, par Vincent Amiel

Alan, David et Alan : Resnais et l’Angleterre, par Eithne O’Neil

Resnais documentariste [1948-1958], par Michel Cieutat

La valse des lendemains orphiques [1959-1968], par Floreal Peleato

À la charnière [les années 70], par Olivier Curchod

Et l’oncle d’Amérique vint vraiment... [les années 80], par Pierre Eisenreich

Les films comme souvenirs [1993-2014], par Yannick Lemarié

« Il avait le culot de vouloir s’amuser », entretien avec Sabine Azéma

« Ce qui nous reste à vivre... », entretien avec Pierre Arditi

« Cher Alain... », éloge prononcé par André Dussolier, le 10 mars 2014, au cimetière du Montparnasse

« L’épreuve du feu », par Sandrine Kiberlain

« Aider Alain à créer », entretien avec Christophe Jeauffroy

« Vous écrivez des films pour le théatre, je réalise des pièces pour le cinéma », par Alan Ayckburn

Or..., par Michel Le Bris

Le tsar se fait photographier, par Alain Resnais

Arrivals & Departures, par Jean-Louis Livi

couv positif