28 septembre 2017

Hotties Reading 493 [to Hugh Hefner]

Notre hommage furtif à Hugh Hefner (1926-2017)
Posté par charles tatum à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2017

Hotties Reading 492

Judy Garland, Strike Up the Band, Vincente Minnelli 1940
Posté par charles tatum à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 septembre 2017

Better Things : C'est reparti pour un tour, heureux mortels

Posté par charles tatum à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2017

Hotties Reading 491

John Steinbeck, écrivain américain [photo : Robert Capa]
Posté par charles tatum à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 septembre 2017

Lectures pour tous : Laura Kasischke

Rien à voir avec une quelconque actualité. No malice, promis juré. Juste le hasard objectif des lectures qui se télescopent. « Un couple âgé entre dans le bureau d’un avocat. Ils lui expliquent qu’ils sont mariés depuis soixante-dix ans et qu’ils veulent divorcer. L’avocat prend des notes pour lancer la procédure, puis lève la tête et dit : "Je peux vous poser une question ? Pourquoi vouloir divorcer après soixante-dix ans de mariage, pourquoi maintenant ?" À quoi ils répondent : "On voulait attendre que les enfants soient morts."... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2017

Grooving, from Uhuru na umoja

Je lis par hasard dans un magazine hebdomadaire attentif aux tendances (sic), qu'à la Villette, cet été, on pouvait entendre "du jazz pour tous les âges". Quelle idée. (Dis-moi quel jazz tu aimes, je te dirai ton âge ?) Je me demande si la musique de Frank Wright (1935-1990) s'adresse plutôt aux barbons blanchis sous le harnais de la note bleue (votre serviteur), ou aux bébés amibes accros aux feuilles publicitaires du mercredi. On écoute un extrait de "Uhuru na umoja", Paris 1970 Frank Wright (ts), Noah Howard (as), Bobby Few (p),... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 septembre 2017

Les censeurs modernes : sur Les Proies et Detroit

« Le débat sur la légitimité de l'artiste à s'emparer de sujets qui échappent à sa culture est effarant. » *** La polémique entourant les films Les Proies et Detroit sur la question raciale illustre le risque d’aller vers une police de la pensée (Michel Guerrin, Le Monde )   On n’a pas vu venir la polémique autour du film Les Proies, de Sofia Coppola. Elle était introuvable quand le film a obtenu le prix de la mise en scène au festival de Cannes, en mai. Même chose lors de sa sortie en France, le 23 août. C’est aux... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
03 septembre 2017

Zabriskie Point en six minutes

Rien d'étonnant à ce que le film le plus pop d'Antonioni ait sa place au catalogue de "Blow-Up". Comme il n'y a que quelques pas de la télé au cinéma et du cinéma au voyage, j'en profite pour raccorder à notre trip imminent vers Death Valley. Pink Floyd gueulera dans l'auto, c'est sûr.    
Posté par charles tatum à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 septembre 2017

Au correcteur invisible

Notre rubrique "Hommage au correcteur invisible" - Le Monde 29/8/2017  
Posté par charles tatum à 18:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 août 2017

Hotties Reading 488

Permanent Vacation, Jim Jarmusch 1980 (merci Phil)
Posté par charles tatum à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,