26 novembre 2022

Douglas Sirk et le western

« Mais vous savez que j’adore le western. Il n’y avait pas trop de metteurs en scène hollywoodiens qui étaient d’accord avec moi, et encore moins de critiques. Je me souviens de la célèbre déclaration de Ford: "Mon nom est John Ford. Je fais des westerns." C’était la première fois que les gens en venaient à penser au western comme à un moyen d’expression digne de quelque attention; on le considérait, au mieux, comme une bonne marchandise source de profit à coup sûr. Personne ne comprenait la place qu’a le western dans le cinéma... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

23 novembre 2022

Hotties Reading 757

Paul Newman, Joanne Wooward : Rally round the flag, boys ! (Leo McCarey, 1958)
Posté par charles tatum à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 novembre 2022

Une bise et au lit 176

Ann Dvorak dans Three on a Match, Mervyn LeRoy, 1932
Posté par charles tatum à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 novembre 2022

Anniversaire d'un absent

Bon anniversaire à Glaz qui a choisi ce mot de Woody, et qui aurait eu 72 ans le 19 novembre.
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 novembre 2022

Anthologie noire

88 ans après sa parution initiale aux États-Unis,le chef-d'œuvre de Nancy Cunard fait l'objet d'une traduction française. Le mot de l'éditeur. « La parution en 1934 de la Negro Anthology marque un moment-clé dans l’histoire de la conscience noire et de la lutte contre le racisme, aux États-Unis et au-delà. L’intuition singulière de Nancy Cunard, éditrice militante, poète et égérie des surréalistes, fut de documenter les violences infligées aux Noirs tout en célébrant d’un même geste les cultures héritées d’Afrique à... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 novembre 2022

Rachel Carson 1

Rachel Carson (1907-1964), whistleblower avant la lettre « Sommes-nous hypnotisés au point d’accepter le médiocre et le nocif, comme si nous avions perdu la force et la pénétration nécessaire pour exiger le bon ? Selon l’écologue Paul Shepard, pareil état d’esprit idéalise une situation où nous avons tout juste la bouche hors de l’eau, où le milieu naturel a presque atteint le maximum de corruption compatible avec la survie de l’homme. Pourquoi devrions-nous accepter d’absorber des poisons sous prétexte qu’ils ne sont pas... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 novembre 2022

Lectures pour tous : Thierry Frémaux / Bertrand Tavernier

J'ai lu avec beaucoup d'émotion le petit livre où Thierry Frémaux consigne témoignages et souvenirs de près d'un demi-siècle d'amitié et de complicité professionnelle et humaine (lyonnaise) avec le cinéaste qui signa une quarantaine de films (dont Philippe Soupault, Coup de torchon et Voyage à travers le cinéma français), président de l'Institut Lumière, auteur de Cinquante ans de cinéma américain et d'Amis américains et cinéphile boulimique [quand on le croisait il fallait avoir en tête tout Delmer, Riccardo et Budd, parmi mille... [Lire la suite]
13 novembre 2022

Une bise et au lit 175

Barbara Stanwyck dans Ladies They Talk About, Howard Bretherton et William Keighley, 1933
Posté par charles tatum à 00:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2022

Hotties Reading 755

Irene Dunne et Cora Sue Collins dans Magnificent Obsession, John M. Stahl 1935
Posté par charles tatum à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2022

Anthony Braxton, encore

Anthony Braxton est sur tous les fronts. Ici, c'est la TriCentricFoundation. Il y est chez lui, pour ainsi dire. Documents.
Posté par charles tatum à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,