25 juillet 2016

"There Will Never Be Another You"

Sonny Rollins (tenor), NHOP (bass), Alan Dawson (drums), 1965, royaume du Danemark
Posté par charles tatum à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 juillet 2016

Fauteurs de guerre et marionnettes bienveillantes

Qui se souvient de l'infecte April Glaspie, du rôle qu'elle joua le 25 juillet 1990 dans la plus grande embrouille militaro-diplomatique de l'après-1945 (Bush et Cheyney en furent les Méphisto de pacotille et vrais fauteurs de guerre, et Saddam Hussein la marionnette bienveillante) ? Quelques jours plus tard, l'armée irakienne prenait possession du Koweit. Nous, nous construisions, à l'huile de coude, la bibliothèque de N&S. Fin août, nous les aidions à migrer de la rue Linné à la rue de la Poste.Ils y sont toujours.
Posté par charles tatum à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
18 juillet 2016

Je confie mon corps à la science

Ce lundi matin, je confie mon corps à la science. Oh, pour quelques heures seulement. J'ai une pensée pour le docteur Henenlotter, dont la collection de bistouris m'a toujours fasciné.
Posté par charles tatum à 07:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 juillet 2016

La Rochelle 17

Cent quinze minutes plus tard (et trente ans après une première vision). Pas de la tarte, décidément, Gertrud. Pas du cinéma pour moi. Le drame bourgeois dans son horreur. Des gens très bien ont pourtant essayé de m'expliquer. Mais j'essaie toujours de comprendre qui sont ces êtres, riches et puissants, qui se font du bien à se faire du mal ("L'amour c'est la souffrance", mot d'auteur) sur une planète inconnue de mézigue. * Alien, qui ouvrira tout à l'heure la Nuit des planètes interdites, précisément, est beaucoup moins... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juillet 2016

La Rochelle 13

Réédition de The Heiress, adaptation par William Wyler (1949) de Washington Square. Splendeur du texte de James, complexité psychologique du récit, magnificence des décors qui permet à Wyler de faire son Albert Lewin (merci Guy), luxe de la reconstitution à la mode Paramount, casting en béton (mais Olivia de Havilland en irrépressible gourde fait par instants peine à voir), tout est là pour composer un chef-d’œuvre du mélo féminin d'après guerre. Et pourtant... On se prend à regretter John Stahl et Douglas Sirk. Mais bon, on... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
07 juillet 2016

La Rochelle 9

Un type de quarante ans, belle allure, petit cadre en congé payé, s'est décalcomanié sur les tempes les couleurs de son drapeau national. Sans doute dans la perspective d'un prochain match de football. A moins qu'il se soit échappé cette nuit de l'hôpital Marius Lacroix voisin (santé mentale). Au même moment, sur écran de télé géant, un cadre du Front national invité par iTélé pérore. Il est huit heures du matin, dans la salle des petits déjeuners de l'hôtel. On vit une époque exaltante. La météo annonce un coup de chaud. Nous... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 juillet 2016

La Rochelle 5

Frederick Wiseman, Nicolas Philibert photo : Nicolas Thévenin
Posté par charles tatum à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juillet 2016

Hotties Reading 444

Dean Norris (et Walt Whitman, hors champ) dans Breaking Bad S05E08, créé par Vince Gilligan, 2012
Posté par charles tatum à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 juin 2016

Hotties Reading 443

Babysitter, Todd Solondz 1984
Posté par charles tatum à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juin 2016

"Flying Home", Jean-Baptiste Illinois Jacquet, 1942

Puisque nous sommes le 24 juin, je souhaite une bonne fête, des amours trépidantes et une longue vie à tous les Jean et Jean-qqchose de la région et d'ailleurs. On écoute le premier d'entre eux, Jean-Baptiste Illinois Jacquet (1922-2004), qui joue ici du ténor avec l'orchestre du vibrant Lionel Hampton. Son solo de 64 mesures sur Flying Home - il avait vingt ans - est légendaire, nous souffle Philippe Carles qui compte beaucoup pour nous. Mettez du volume, sans quoi ça ne sert à rien.
Posté par charles tatum à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,