26 novembre 2022

Douglas Sirk et le western

« Mais vous savez que j’adore le western. Il n’y avait pas trop de metteurs en scène hollywoodiens qui étaient d’accord avec moi, et encore moins de critiques. Je me souviens de la célèbre déclaration de Ford: "Mon nom est John Ford. Je fais des westerns." C’était la première fois que les gens en venaient à penser au western comme à un moyen d’expression digne de quelque attention; on le considérait, au mieux, comme une bonne marchandise source de profit à coup sûr. Personne ne comprenait la place qu’a le western dans le cinéma... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

20 novembre 2022

Et merde...

Jean-Marie Straub 1933-2022 Danièle Huillet 1936-2006 ~  
Posté par charles tatum à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 novembre 2022

Martial Solal Trio [Tea for Two]

Martial Solal (piano), François Moutin (basse), Louis Moutin (batterie) Festival de Viersen, 2007 ~
Posté par charles tatum à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2022

FDJ 224 : Detlef Sierck [Douglas Sirk]

La Habanera, Allemagne 1937 [merci Ph!l]
Posté par charles tatum à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 octobre 2022

Hedy Lamarr 1914-2000

Si la Cinémathèque française n'existait pas, il faudrait l'inventer. La preuve : Hedy Lamarr - Bande-annonce from La Cinémathèque française on Vimeo. Brains and Beauty « L’Histoire a rendu justice à Hedy Lamarr. Jeune étoile viennoise, puis star hollywoodienne, elle est aujourd’hui aussi reconnue pour sa contribution fondamentale à l’effort de guerre anti-nazi. L’exposition « Top Secret, cinéma et espionnage » sera ainsi l’occasion de montrer une douzaine de ses films, dont le vénéneux Extase [Ecstasy, Gustav... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
25 juillet 2022

El Gato - Le chat

"El Gato" ("Le chat"), c'est l'honneur de Cat Anderson, dont la trompette incendiaire mène la danse. Extrait d'un album publié par The Lost Recordings. Deux concerts inédits, donnés en 1969 et 1973 par Duke Ellington et son orchestre au festival de Jazz de Berlin. C'est tout chaud, ça vient de sortir. Coïncidence ? Nos amis de Couture s/Loir ont trouvé hier au fond du jardin un chaton affamé, mâchoire fracturée et en grand besoin d'une famille. Vont-ils, puisque c'est l'année des T, l'appeler comme moi ? Ce serait une grande fierté.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 juin 2022

Scarface censuré par les nazis

Les nazis, dit-on, supportaient mal la violence des personnages de Hawks The Hollywood Reporter, 27/11/1934 ~ Merci à Tom Samuels
Posté par charles tatum à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 janvier 2022

Nos films préférés en 2021 : Gérard Lenne

J'ai bien hésité à fournir ma liste 2021. À cause de la pandémie, le cinéma n’a plus été le même, et nous n’avons plus été les mêmes spectateurs. Pourtant, j’ai préféré ne pas avoir recours aux mélanges désormais autorisés (l’ajout des séries TV ou des chefs-d’œuvre du passé revus aléatoirement). Voici donc mes dix films qui ne sont pas forcément les « meilleurs » de l’année 2021, vu le nombre de ceux que j’ai manqués, étant données les circonstances. Par exemple, le dernier opus de Roy Andersson, un des plus importants... [Lire la suite]
18 janvier 2022

Nos films préférés en 2021 : Charles Tatum, Jr

Sous le signe du bizarre Les petits nouveaux Annette, Léos Carax (France, 2020) et The Sparks Brothers, Edgar Wright (Royaume-Uni, 2021) et Baby Annette (A l'impossible ils sont tenus), Sandrine Veysset (France, 2021)avec Estelle Charlier & Romuald Collinet France, Bruno Dumont (France, 2021) Cry Macho, Clint Eastwood (États-Unis, 2021) Onoda, Arthur Harari (France, 2021) Supai no tsuma [La femme de l’espion], Kiyoshi Kurosawa (Japon, 2020) Pretend it’s a City, Martin Scorsese (États-Unis, 2021) Small Axe 2 [Lovers... [Lire la suite]
15 janvier 2022

Nos films préférés en 2021 : Sylvie Van Hiel

1. Yokai daisenso gâdianzu [The Great Yokai War : Guardians], Takashi Miike (Japon, 2021) 2. Terra Willy, planète inconnue, Éric Tosti (France, 2019) 3. Don’t Look Up, Adam McKay (États-Unis, 2021) 4. 1918 Afstand der Matrosen [1918 : La révolte des marins], Jens Becker (Allemagne, 1918) 5. Les Damnés de la Commune, Raphaël Meyssan (France, 2021) 6. La Fracture, Catherine Corsini (France, 2021) 7. Mords-les !, Benoît Delépine et Gustave Kervern (France, 2020) 8. Mad in Belgium, Yves Montmayeur (Belgique,... [Lire la suite]