07 novembre 2008

« Taisez-vous, Straub ! »

Lu ceci, chez l'onorabile dottore Orloff. [...] Eh bien à une époque où ne cessent de jacasser d'innombrables individus gonflés de leur absolue insignifiance (Vous avez feuilleté quelques pages du dernier torchon de l'infâme menteur/falsificateur/révisionniste Philippe Val ? Vous avez entendu l'abominable ordure Kouchner [...] Vous avez lu tous ces titres de journaux, de l'Humanité au Figaro se féliciter de la victoire d'Obama – comme si ça allait changer vraiment les choses ! – et donner sans vergogne des bons points de «... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

02 novembre 2008

Journal de prison

« La vie en prison continue. On ne peut pas dire que ce soit des plus gais. Dehors un merveilleux printemps, éblouissant, juteux, se déverse et nous n'en apercevons qu'une goutte à l'intérieur des cellules. Il n'y a que le chant des oiseaux qui pénètre jusqu'à nous, et les nuances du ciel. Parfois un avion passe dans le carré de ciel et semble briser l'épine dorsale de la maison. La solitude est toujours aussi terrible, vers le soir. Les objets prennent alors des allures menaçantes, les angoisses m'assaillent et je dois les faire... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 octobre 2008

Kracauer et les demoiselles sténos

« Les petites vendeuses vont au cinéma » (extrait)Siegfried Kracauer Frankfurter Zeitung, 11 mars 1927. In L'Ornement de la masse. Essais sur la modernité weimarienne, 1963. Traduit de l'allemand par Sabine Cornille, La Découverte, 2008. « Les films sont le miroir de la société existante. Ils sont financés par l'argent des firmes qui, pour réaliser leurs profits, doivent à tout prix toucher le goût du public. Certes, le public se compose aussi de travailleurs et de petites gens qui maugréent sur les conditions de vie dans... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 septembre 2008

Kagel

Hommage modeste à Mauricio Kagel (Buenos Aires 1931-Cologne 2008), avec deux pièces assez différentes : Un extrait des « Idées fixes », rondo pour orchestre de chambre (1989). Par le Rundfunk-Sinfonieorchester (RSO) Saarbrücken dirigé par Kagel. Un dialogue improvisé avec Mina, sur un thème de Kagel mêlé de « Blue Moon » (Richard Rodgers & Lorenz Hart). Réalisation: Antonio Lazo. ~ Malgré son titre ridiculement idolâtre (tendance batracienne), on trouvera dans la nécro signée Éric Dahan... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 mai 2008

Une bise et au lit 3

Christian Schad, Operation, 1929
Posté par charles tatum à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,